«Tu n'es qu'une mécréante, je vais te tuer» : un migrant menace la directrice d'un centre d'accueil

«Tu n'es qu'une mécréante, je vais te tuer» : un migrant menace la directrice d'un centre d'accueil © LOIC VENANCE Source: AFP
Photo d'illustration de migrants au sein d'un EHPAD à Nantes

Selon La Manche libre, un migrant, accueilli au Centre d'accueil et d'orientation de Caen a attaqué sa directrice qui lui reprochait ses absences. Après avoir juré sur le Coran, il l'aurait menacée de mort.

Le 29 mars, un migrant de 22 ans a écopé de six mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour violences et menaces de mort contre une directrice d'un Centre d'Accueil et d'Orientation (CAO) de Caen (Calvados), d'après La Manche libre.

D'après les faits rapportés par l'hebdomadaire régional, la directrice lui aurait reproché le 27 mars ses nombreuses absences du centre. «Vous prenez la place de quelqu'un qui en a besoin», lui aurait-elle même lancé.

Déjà exclu du CAO de Creully (Calvados), l'individu s'est mis à jurer sur le Coran, ouvrage sacré pour les musulmans. Il aurait alors entendu la directrice lui répondre: «Le Coran, je m'en fous.» Revenant sur ses pas, il l'aurait alors insultée : «Tu n'es qu'une mécréante, je vais te tuer et marquer "Nadia" avec ton sang.» Une porte aurait été dégondée lors de son interpellation, selon La Manche libre.

En comparution immédiate, il a nié la menace, affirmant qu'il voulait se suicider si on l'excluait du CAO. «C'est avec mon sang que je voulais écrire Nadia», d'après l'homme dont les propos ont été relayés par le média local.

En outre, l'enquête a conclu que la demande d'asile de l'accusé n'était pas valide et qu'«il n'aurait pas dû recevoir de sommes allouées aux vrais demandeurs d'asile».

Lire aussi : Elargissement du regroupement familial : un risque d'«appel d'air» ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.