Guillaume Bigot sur l'attentat à Trèbes : «Le phénomène a dépassé les capacités de surveillance»

Guillaume Bigot sur l'attentat à Trèbes : «Le phénomène a dépassé les capacités de surveillance»
Guillaume Bigot sur le plateau de RT France

Interrogé par RT France, l'essayiste et spécialiste en géopolitique Guillaume Bigot revient sur la menace terroriste après les attaques à Carcassonne et à Trèbes le 23 mars, revendiquées par Daesh. Pour lui, son idéologie s'apparente au fascisme.

Après les attaques terroristes, revendiquées par Daesh, de Redouane Lakdim à Carcassonne et à Trèbes, qui ont causé la mort de quatre personnes et de nombreux blessés, RT France a interrogé Guillaume Bigot, auteur de plusieurs ouvrages sur les questions géopolitiques ou le terrorisme. 

Redouane Lakdim, fiché S, faisait partie des personnes surveillées pour sa radicalisation. Or, étant donné le nombres d'agents en charge de la surveillance au sein de la DGSI, gendarmerie et police, Guillaume Bigot affirme que «surveiller quelqu'un pour être en mesure d'empêcher un passage à l'acte – qui peut être soudain – cela signifie une équipe de plusieurs personnes». «Mathématiquement, le phénomène a dépassé les capacités matérielles et humaines de surveillance», poursuit-il.

En outre, selon Guillaume Bigot, l'idéologie de Daesh a «préexisté» à l'organisation. Il estime qu'elle est «le réveil d'un islam combattant, très agressif, post-moderne qui a aussi une dimension totalitaire». Il la compare «au nazisme, au fascisme et au stalinisme» et assure que cette idéologie «se diffuse toujours». Il ajoute que si «le rythme de sa diffusion est ralenti», il n'est pas pour autant «enrayé». Il atteste notamment que la menace est générationnelle et «va durer plusieurs décennies en France».

Lire aussi : Après l'attentat de Trèbes, où en est la menace terroriste en France ?

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.