Gérard Collomb annonce que deux attentats ont été déjoués en France depuis le début de l'année

Gérard Collomb annonce que deux attentats ont été déjoués en France depuis le début de l'année© Stephane Mahe Source: Reuters
Gérard Collomb sort du Conseil des ministres à l'Elysée, le 21 février, illustration

Le ministre de l'Intérieur a révélé que deux projets terroristes avaient été déjoués depuis le 1er janvier. Le premier visait un «grand équipement sportif» et le second des militaires de l'opération Sentinelle.

Invité sur Europe 1 le 25 février, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a annoncé que deux projets d'attentats avaient été déjoués depuis le 1er janvier 2018. Le premier d'entre eux devaient prendre pour cible un «grand équipement sportif» – le ministre n'a toutefois pas précisé lequel. Quant au second, il visait des militaires de l'opération Sentinelle.

Précisant que ces projets d'attentats n'étaient «pas encore totalement finalisés», Gérard Collomb a toutefois assuré que leurs auteurs étaient bien décidés à passer à l'acte. Ces projets devaient avoir lieu dans le Sud et dans l'Ouest du pays, a encore ajouté le ministre.

Le 20 janvier dernier, un homme de 33 ans, soupçonné de préparer un attentat et qui avait prêté allégeance au groupe terroriste Etat islamique dans une vidéo, avait déjà été mis en examen par un juge antiterroriste à Paris et mis en détention provisoire pour «association de malfaiteurs terroriste criminelle». «Il s'agit du premier attentat déjoué depuis le début de l'année par la DGSI», avait précisé à l'AFP une source proche de l'enquête.

En 2017, 20 attentats avaient été déjoués en France, selon Gérard Collomb. Deux attentats revendiqués par Daesh ont été commis en France cette année-là : le 20 avril sur les Champs-Elysées, à Paris, et le 1er octobre à la gare Saint-Charles à Marseille. Ils ont fait trois morts. Depuis le 7 janvier 2015 et l'attaque contre l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo et l'épicerie Hyper Cacher, les attentats djihadistes ont fait en France 241 morts.

Lire aussi : Antiterrorisme : le nouveau «Sentinelle» mettra-t-il les Parisiens en danger ? (EXCLUSIF)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter