Attentat à Marseille : un homme tue deux femmes au couteau avant d'être abattu

Attentat à Marseille : un homme tue deux femmes au couteau avant d'être abattu© Anne-Christine Poujoulat Source: AFP
La gare Saint Charles de Marseille

Un individu a attaqué des passants à l'aide d'un couteau en criant «Allah Akbar» aux abords de la gare Saint-Charles, à Marseille, avant d'être finalement tué par des militaires de l'opération Sentinelle. Deux femmes sont mortes dans cette attaque.

Le 1er octobre vers 13h45, un homme a attaqué au couteau des passants près de la gare Saint-Charles, à Marseille. Le parquet a fait savoir qu'il avait finalement été abattu par des militaires de l'opération Sentinelle. Le parquet antiterroriste a été saisi.

De son côté, le préfet des Bouches-du-Rhône a fait savoir que deux femmes avaient perdu la vie dans l'attaque. Au moment de passer à l'acte, l'individu a crié : «Allah Akbar.» Un fait confirmé par une source policière à l'agence Reuters. 

Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a annoncé sur Twitter qu'il se rendait «immédiatement» à Marseille «après l'attaque perpétrée à proximité de la gare Saint-Charles». Il a par ailleurs confirmé que l'une des victimes était une femme.

L'enquête, ouverte notamment pour «assassinats en relation avec une entreprise terroriste» et «tentative d'assassinat sur personne dépositaire de l'autorité publique», a été confiée à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) et à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), a précisé le parquet.

J'ai entendu l'attaquant avec un couteau crier : «Allah Akbar»

Une témoin interrogé par France Info raconte avoir assisté au meurtre de l'une des personnes. «Il y avait un groupe de personnes assises sur un des bancs, à environ 100-150 mètres de moi : j'ai entendu des cris et vu un homme qui était assis sur le banc tomber à terre», rapporte-t-elle. «J'ai entendu l'attaquant avec un couteau crier "Allah Akbar", et je l'ai vu essayer d'attaquer d'autres personnes», ajoute-t-elle.

Quelques instants auparavant, la police nationale avait demandé aux riverains d'éviter le secteur de la gare Saint-Charles de Marseille indiquant qu'une opération de police était en cours. Tout le quartier a été bouclé, la gare Saint-Charles a été évacuée et une très grosse opération de police est en cours.

En conséquence, la SNCF a annoncé que l'intégralité du trafic ferroviaire en provenance ou à destination de la gare Saint-Charles avait été interrompu.

Lire aussi : Attentat présumé à Edmonton au Canada : un camion fonce dans la foule, cinq blessés

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.