«Il devient ouf» : Cyril Hanouna s'écharpe avec Bernard de la Villardière au sujet du voile

«Il devient ouf» : Cyril Hanouna s'écharpe avec Bernard de la Villardière au sujet du voile
Capture d"écran YouTube/©C8

Il y a un an, la présence d'une femme voilée sur le plateau de l'émission Touche pas à mon poste avait déclenché des protestations de certains internautes. Aujourd'hui la polémique rebondit et l'animateur promet une réponse.

Le 13 janvier 2017, Cyril Hanouna faisait monter Tania, une jeune femme voilée sur le plateau de Touche pas à mon poste (TPMP) sur C8. Elle avait été tirée au sort dans le public pour participer à un jeu pour gagner un cadeau. Après sa participation, de nombreux messages critiques ou à connotation raciste, avaient envahi les réseaux sociaux.

Cyril Hanouna, choqué par ces commentaires haineux, avait choisi de réagir sur le plateau le 16 janvier. L'animateur avait évoqué le «sourire incroyable» de Tania et le fait que sur son plateau, les gens l’avaient «kiffée de ouf ».

On accepte tout le monde ici, on ne fait pas de différence

«Ça a été vraiment pourri, je pense surtout à Tania, elle est la bienvenue sur le plateau quand elle veut», avait expliqué l’animateur. Il a signalé que son émission était «ouverte à tout le monde, sauf aux cons». «Quelle que soit votre couleur, quel que soit votre sexe, nous on s'en fout de tout ça, on est juste là pour rigoler», avait-il déclaré, précisant que TPMP n’était pas un programme homophobe non plus. «C’est une émission de divertissement et on accepte tout le monde ici, on ne fait pas de différence», avait-il ajouté. 

Le voile n’a rien de banal, c’est un symbole de l’islamisation de notre société

Rebondissement

Mais un an plus tard, la polémique a rebondi avec un retweet de Bernard de la Villardière le 15 janvier 2018, partageant un message très critique envers la présence de Tania dans l’émission. Il émane de l’écrivain Waleed Al-Husseini, pourfendeur infatigable du voile et de l’islamisme. Selon ce post, retweeté plus de 1 400 fois, «les tentatives de la banalisation du voile dans l’espace public passent également par les médias ! Le voile n’a rien de banal, c’est un symbole de l’islamisation de notre société et nous devons dénoncer ces dangereux animateurs sans valeurs». 

Bernard de la Villardière a persisté et signé en expliquant son retweet au Huffington Post le même 15 janvier : «Je partage l'avis de mon camarade Waleed Al-Husseini dont j'admire le courage et le travail. [...] On ne peut pas se dire favorable à l'égalité homme-femme et banaliser le voile qui n'est pas un signe de dévotion mais un instrument de soumission.»

Réponse par Twitter interposé de Cyril Hanouna : «Il devient ouf le Bernard !» L’animateur a promis de répondre le soir même dans son émission.

Avant que la polémique ne reprenne, le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) avait été saisi par un spectateur après la participation de Tania, avant de rendre son avis six mois plus tard. L'institution avait affirmé que «sous réserve de respecter leurs obligations, notamment en matière de respect des droits et libertés, les éditeurs de service de radio et de télévision bénéficient d’une liberté de communication et d’une indépendance éditoriale, notamment quant aux personnes invitées à participer aux différents programmes».  

Lire aussiQuand Macron répond en direct à un appel d'Hanouna, Twitter se déchaîne... et se désole

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter