Pour mesurer «l’égalité des sexes», Laurent Baffie offre une règle à Marlène Schiappa (VIDEO)

Pour mesurer «l’égalité des sexes», Laurent Baffie offre une règle à Marlène Schiappa (VIDEO)© Capture d'écran vidéo de l'émission Salut les Terriens sur C8
Marlèle Schiappa.
Suivez RT France surTelegram

Une règle pour mesurer «l’égalité des sexes», tel est le «cadeau» offert par Laurent Baffie à la secrétaire d’Etat chargée de l’égalité hommes-femmes Marlène Schiappa dans l’émission Salut les Terriens! diffusée le 13 janvier sur C8.

L'humoriste Laurent Baffie a encore fait parler de lui. Cette fois, c’est au tour de la secrétaire d’Etat chargée de l’égalité hommes-femmes, d’en être la cible. Invitée dans l’émission Salut les Terriens! de Thierry Ardisson diffusée le 13 janvier sur la chaîne C8, l'humoriste a offert une règle à Marlène Schiappa. «C'est pour toi qui mesures l'égalité des sexes, tu vas moins galérer», lui a-t-il lancé, provoquant l’hilarité générale sur le plateau et dans le public. Pour un geste jugé déplacé, dans la même émission, Laurent Baffie s'était retrouvé quelques mois plus tôt au cœur d'une polémique, sur laquelle Marlène Schiappa s'était exprimée.

L’affaire Nolwenn Leroy en toile de fond

Le 23 septembre dernier, la chanteuse Nolwenn Leroy était l'une des invités de Thierry Ardisson, toujours sur le plateau de Salut les terriens!, son émission hebdomadaire. Comme à l’accoutumé, Laurent Baffie était présent et ne s'est pas privé de l'occasion qui lui était offerte de faire des plaisanteries graveleuses. Feignant de se plaindre du manque d'intérêt de l'émission, il s'est alors exclamé : «Faut du cul, faut du cul !» Joignant le geste à la parole, il a alors relevé légèrement la jupe de Nolwenn Leroy, qui, de son côté, la retenait. «Je le laisse faire parce que c'est Laurent et que c'est mon ami», a alors déclaré la chanteuse en riant.

Une attitude qui a n’a pas été du goût de certains téléspectateurs qui ont été nombreux à se plaindre auprès du CSA. En conséquence, ce dernier a décidé d'ouvrir une enquête. Attendue sur ce sujet, la secrétaite d’Etat avait alors déclaré au micro d’Europe 1 qu’elle ne considérait pas ce geste comme «une agression» mais qu’il était néanmoins important de penser «au message que l'on envoie en télévision». 

Lire aussi : «Après, ça va être quoi, balance ta salope ?» : Laetitia Casta blâme le féminisme de #BalanceTonPorc

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix