«L'homosexualité est une abomination» : la Cour de cassation annule la condamnation de Boutin

- Avec AFP

 «L'homosexualité est une abomination» : la Cour de cassation annule la condamnation de Boutin© Yves Herman Source: Reuters
Christine Boutin en 2012

La Cour de cassation a annulé la condamnation pour «provocation à la haine ou à la violence» de Christine Boutin, qui avait qualifié l'homosexualité «d'abomination». L'ancienne ministre s'est réjouie de cette décision sur les réseaux sociaux.

Christine Boutin, qui avait été condamnée à 5 000 euros d'amende le 18 décembre 2015 par le tribunal correctionnel de Paris pour «provocation publique à la haine ou à la violence» envers les personnes homosexuelles, a vu son jugement être cassé par la Cour de cassation le 9 janvier. «Le propos incriminé, s’il est outrageant, ne contient néanmoins pas, même sous une forme implicite, d'appel ou d'exhortation à la haine ou à la violence à l’égard des personnes homosexuelles», a estimé la haute juridiction, qui n'a pas non plus ordonné de nouveau procès.

Dans un message posté sur Twitter, l'ancienne ministre et présidente d'honneur du Parti chrétien-démocrate s'est félicitée de cette décision. «La plus haute juridiction française vient ainsi de confirmer que les libertés d’expression et de conscience existent toujours en France», a-t-elle affirmé. 

Dans un entretien à la revue Charles, paru en avril 2014 sous le titre «Je suis une pécheresse», Christine Boutin affirmait : «L'homosexualité est une abomination. Mais pas la personne. Le péché n'est jamais acceptable, mais le pécheur est toujours pardonné.»

Dans un jugement en appel ayant eu lieu en novembre 2016 sur cette même affaire, Christine Boutin avait également été condamnée à verser 2 000 euros de dommages et intérêts aux associations Mousse, Le Refuge et Inter-LGBT (Lesbienne, gay, bi et trans) qui s'étaient constituées parties civiles.

Pasionaria de la droite conservatrice et catholique, Christine Boutin, 73 ans, a mis fin en octobre à 40 ans de carrière politique.

Lire aussi : «Dégueulis d’accusations» : Boutin s'insurge contre #Balancetonporc et défend la «grivoiserie»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»