Une conseillère de Paris propose de parler aussi de «matrimoine» (VIDEO)

Une conseillère de Paris propose de parler aussi de «matrimoine» (VIDEO)
Illustration : le Monument à la République, œuvre de Léopold Maurice, inaugurée en 1883 à Paris, photo ©Lionel BONAVENTURE / AFP

Pour Joëlle Morel, élue écologiste de Paris, le terme de «patrimoine» témoigne d'une dépossession patriarcale des œuvres des artistes et intellectuels de sexe – ou de genre – féminin. Pour y remédier, elle propose de revoir la notion de «patrimoine».

Lors du Conseil de Paris le 22 novembre 2017, Joëlle Morel, militante féministe et conseillère municipale Europe écologie les Verts du XIe arrondissement a consacré son intervention à la question de la féminisation de l'espace public, qu'elle juge trop patriarcal.

«Notre héritage culturel est composé de notre patrimoine, héritage des pères, et de notre matrimoine, héritage des mères», a-t-elle posé. «En réhabilitant la notion de matrimoine, et les femmes qui le composent, nous nous réapproprierons l'héritage culturel qu'on nous vole», a encore clamé Joelle Morel, prônant l'usage concomitant de «patrimoine» et de «matrimoine».

L'un des chevaux de bataille de la conseillère écologiste est de restaurer la place des femmes dans l'espace public, comme elle l'explique sur Twitter. «Le matrimoine doit être mis en lumière», avance-t-elle, en collaboration avec le collectif «Les MonumentalEs».

Celui-ci veut commencer par féminiser, à Paris, le Panthéon et l'église de La Madeleine, jugés comme des lieux symboliquement masculins. Mais reste, semble-t-il, à fixer le genre de «matrimoine» : le ou la ?

Lire aussi : La Ville de Paris va garder l’écriture inclusive, malgré l’avis du gouvernement

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.