Echauffourées entre antifas et membres de l'Action française à Marseille (IMAGES)

Echauffourées entre antifas et membres de l'Action française à Marseille (IMAGES)© Capture d'écran @AF_Provence
Un militant de l'Action Française

La rue Navarin, à Marseille, qui abrite un local de l'Action française, a été le théâtre de violences alors que des militants antifas étaient venus protester contre la tenue d'une réunion du mouvement royaliste.

La réunion de rentrée de l'organisation royaliste Action française (AF) qui devait se tenir à Marseille le 14 octobre, a été perturbée par une manifestation non-autorisée de militants antifas venus essayer d'empêcher les «camelots du roi», comme ils se font appeler, de tenir leur événement. 

Les incidents ont notamment été relatés par Libération. «Les membres de l’Action française sont casqués, protégés par des rangées de CRS bien alignés et leur tournant le dos. La tension monte lorsqu’ils se mettent à balancer des pétards et des bouteilles de bières par dizaines sur les antifas sans que les forces de l’ordre ne réagissent», peut-on lire dans l'article.

Pourtant, une vidéo de la scène montre les forces de l'ordre, face aux militants de l'Action française, user de gaz lacrymogènes pour les empêcher de jeter des projectiles sur les manifestants.

Par ailleurs, le document permet de constater que les militants de l'Action française ont été la cible de jets de feux de Bengale et d'autres projectiles venant du camp des antifas. 


La veille de la manifestation, les militants avaient posé devant leur local avec une banderole «L'AF Marseille, c'est de la bombe», une référence à l'explosion d'un engin artisanal ayant visé le bâtiment en juillet dernier

Lire aussi : Une bombe artisanale a explosé devant le local marseillais de l'Action française

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.