85% de Paris en zone 30 km/h ? Les internautes se demandent s'ils ont déjà réussi à rouler plus vite

85% de Paris en zone 30 km/h ? Les internautes se demandent s'ils ont déjà réussi à rouler plus vite© FRANCOIS GUILLO Source: AFP
Un bouchon à proximité du Louvre à Paris en 2016.

L'intention de la mairie de Paris de limiter la vitesse à 30 km/h dans 85% de la ville d'ici 2020, a suscité nombre de railleries sur internet. Il est en effet selon eux de plus en plus rare de dépasser cette vitesse en voiture dans le centre-ville.

Le conseil de Paris devra voter les 25 et 26 septembre le passage de plusieurs espaces de la ville en «zone 30». Mais la ville ne compte pas s'arrêter là : d'ici 2020, la mairie compte en effet appliquer une limitation de vitesse à 30 km/h dans 85% de ses espaces praticables en voiture. 

Si chaque mesure adoptée par la marie de Paris concernant la voiture entraîne son lot de polémiques et de controverses, étonnamment, le débat a cette fois-ci pris une tournure plus consensuelle...

«Ils augmentent donc la vitesse de 30 km/h» !

Quelque peu désabusés par les inextricables bouchons qu'ils subissent en centre-ville durant les heures de pointes, nombre d'automobilistes parisiens ont réagi avec ironie à l'annonce de ce projet de réduction de la vitesse autorisée proposé par la mairie pour 2020. Une telle mesure n'aurait selon eux que peu d'effet sur le trafic, de plus en plus saturé en journée, en raison notamment de la diminution des espaces réservés à la voiture.  

De nombreux internautes ont souligné le fait que les automobiliste ne pouvaient déjà atteindre cette vitesse que rarement dans le centre-ville. 

Partageant un article sur lequel figure l'image d'un embouteillage, un internaute a ironiquement qualifié la mesure d'augmentation de la vitesse...

Les difficultés rencontrées par les automobilistes parisiens, globalement, ne semblent pas souffrir le débat...

Selon l'ONG AirParif citée par BFMTV, la limitation de vitesse dans 85% de la capitale pourrait réduire les nuisances sonores d'un décibel en journée et de deux la nuit. La baisse de la vitesse aurait aussi un impact sur les émissions de certains polluants comme les oxydes d’azote.

Lire aussi : Les émissions humaines de gaz à effet de serre retarderaient la prochaine ère glacière

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.