Un jeune légionnaire de Sentinelle se suicide à la frontière italienne

- Avec AFP

Un jeune légionnaire de Sentinelle se suicide à la frontière italienne© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP Source: AFP
Soldat de l'opération Sentinelle

Un soldat de l'opération Sentinelle dont le régiment est déployé à la frontière franco-italienne, a mis fin à ses jours. Si ses motivations restent inconnues, ce n'est pas le premier suicide dans les rangs de l'opération anti-terroriste.

Un jeune légionnaire du 2e régiment étranger du Génie de Saint-Christol (Vaucluse) s'est suicidé avec son arme de service, durant une patrouille à la frontière franco-italienne dans la vallée de la Roya près de Nice, selon la gendarmerie.

«Il a été retrouvé [le 12 septembre au] matin vers 5h par ses collègues. C'était une patrouille de Sentinelle, ils étaient quatre militaires. Il s'est détaché de la troupe et s'est suicidé avec son arme», a fait savoir la gendarmerie des Alpes-Maritimes.

Dans l'immédiat, rien n'a été retrouvé qui permette d'expliquer le geste de ce légionnaire né en 1993. Une enquête a été confiée à la brigade de recherche de Menton. Les premières constatations sont toujours en cours près de Fanghetto, dans cette vallée où les contrôles de migrants se sont multipliés au cours des derniers mois.

La frontière est fermée depuis 2015 dans le cadre de la lutte anti-terroriste mais, les contrôles visent pour beaucoup les migrants qui ont fui l'instabilité dans leur pays et se pressent depuis trois ans à Vintimille, en Italie, après une traversée de la Méditerranée depuis la Libye. 

Lire aussi : un soldat de l'opération sentinelle se suicide avec son Famas sur son lieu d'affectation

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.