François Fillon règle ses comptes avec Les Républicains avant de se lancer dans le privé

François Fillon règle ses comptes avec Les Républicains avant de se lancer dans le privé© Patrick Kovarik Source: Reuters
L'ex-Premier ministre François Fillon

Déconnecté de la vie politique, l'ex-Premier ministre a rendu aux Républicains une partie des dons qu'il avait récoltés pendant la campagne présidentielle, mettant fin à la guerre interne entre son parti et lui.

Quatre mois après son élimination au premier tour de l'élection présidentielle et «l'affaire Pénélope», le nom de François Fillon refait surface dans les médias nationaux.

Selon Le Parisien, l'ex-Premier ministre, qui va se lancer dans une carrière dans le privé dès la rentrée, a finalement remboursé une partie des dons qu'il avait récoltés pendant sa campagne présidentielle.


Ces dons, recueillis par l'ancien microparti de François Fillon, Force républicaine, avaient été pendant plusieurs mois source de conflits internes entre le candidat déchu à la présidentielle et Les Républicains (LR). «Un accord financier a été trouvé fin juillet avec le trésorier de LR, Daniel Fasquelle, qui trouvait anormal que ces sommes ne reviennent pas au parti de la rue de Vaugirard», a révélé le 21 août le journal de la capitale. 

900 000 euros ont été remboursés sur les 1,2 million «qui restaient dans les caisses de l'association du candidat après la campagne». En tout, ce sont 3,3 millions d'euros qui avaient été amassés par le microparti pendant la campagne. Cette rétrocession est une façon de combler le trou dans les finances du parti qui s'élève à 55 millions d'euros.

Reconversion professionnelle

L'annonce du remboursement des dons de campagne récoltés par François Fillon est loin de signer son retour en politique. Cet été, il a pris quelques jours de vacances «dans son fief sarthois», ainsi qu'en Islande et en Italie, retrace Le Parisien. Mais il ne participera à aucune des universités d'été des Républicains, même s'il envisage de recevoir à la rentrée certains postulants à la présidence des Républicains, «qui le sollicitent».

L'ex-champion de la droite, qui a pris du temps pour lui loin de la scène politique et médiatique, se prépare à ouvrir un nouveau chapitre de sa vie, après 36 ans en politique. A l'instar de Nicolas Sarkozy, François Fillon envisage en effet une carrière dans le privé dès mi-septembre, d'après son entourage. Il devrait également «créer une fondation pour les chrétiens d'Orient», croit savoir un proche. 

Lire aussi : Dépenses de campagne : Macron le plus dépensier juste devant Hamon, Mélenchon champion des dons

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.