Retour à la normale en gare de Nîmes après une opération policière d'urgence

Retour à la normale en gare de Nîmes après une opération policière d'urgence© Charles Platiau / Reuters Source: Reuters
Image d'illustration.

La gare de Nîmes a été évacuée vers 21h15 et bouclée par les forces de l'ordre. L'AFP a confirmé qu'un homme porteur d'un pistolet d'alarme avait été interpellé et placé en garde à vue.

Le préfet du Gard a prévenu à 22h40 du retour imminent à la normale en gare de Nîmes, après une opération de police ayant provoqué un début de panique. 

Il avait précédemment conseillé d'éviter la gare, alors qu'une opération de police était en cours sur place. 

Le site avait été évacuée vers 21h15 et bouclé par les forces de l'ordre.

Selon la préfecture citée par l'AFP, un homme armé avait été signalé par un témoin alors qu'il entrait dans la gare. Un individu correspondant au signalement du suspect a ensuite été interpellé et placé en garde à vue. Il s'est avéré qu'il portait un pistolet d'alarme. 

Contredisant certaines rumeurs, alimentée dans un premier temps par la crainte soulevée par les récents attentats de Catalogne et de Finlande, la préfecture a assuré sur Twitter qu'aucun coup de feu n'avait été tiré. 

Selon un témoin présent à bord d'un TGV stationné à quai, qui a tweeté lors de l'opération, les policiers auraient fouillé minutieusement le train.

Lire aussi : «Pas de ramifications» en France des attentats de Barcelone, selon le ministère de l'Intérieur

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.