Attentats en Catalogne : nouveau bilan de 30 Français blessés, dont cinq dans un état grave

- Avec AFP

Attentats en Catalogne : nouveau bilan de 30 Français blessés, dont cinq dans un état grave© Twitter, @Jonathan_RTfr
Autel en mémoire des victimes des attentats de Barcelone.

Les attaques terroristes qui ont frappé Barcelone et Cambrils ont fait au total 30 blessés parmi les ressortissants français, dont 5 se trouvent toujours dans un état grave, selon un nouveau bilan communiqué par le ministère des Affaires étrangères.

«Le dernier bilan des victimes françaises dans les attentats en Espagne, établi par le Centre de crise et de soutien du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, a recensé au total 30 blessés dans l'ensemble des attaques terroristes», a déclaré le Quai d'Orsay, dans un communiqué du 19 août.

«Seize de nos compatriotes blessés ont pu quitter les hôpitaux après avoir reçu les soins appropriés», précise le ministère, ajoutant : «Parmi les 14 Français toujours hospitalisés dans les hôpitaux de la région de Barcelone, cinq se trouvent dans un état grave.»

Un précédent bilan présenté par le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, lors de son déplacement le 18 août en Espagne, faisait état de 28 blessés dont 8 dans un état grave.

«A la demande du ministre, Monsieur Jean-Yves Le Drian, le Consulat général de France à Barcelone et la cellule de crise au Centre de crise et de soutien à Paris continuent d’assurer la réponse téléphonique à nos concitoyens à la recherche de leurs proches. Ils ont traité au total plus de 4 000 appels», a souligné le ministère.

Lors de son déplacement à Barcelone, le chef de la diplomatie française avait salué l'image d'unité affichée par l'Espagne au lendemain des attaques de Barcelone et Cambrils, qui ont fait 14 morts et près de 120 blessés.

«[C'était] une image extrêmement forte d'unité d'un pays, mais au-delà, de l'unité que l'on attend de l'Europe dans le combat contre le terrorisme», a salué le ministre.

Lire aussi : Attentats en Espagne : perquisition chez un imam, la chasse à l'homme se poursuit

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.