Le nombre d'individus fichés pour radicalisation a augmenté de 60% depuis les attentats de Paris

Le nombre d'individus fichés pour radicalisation a augmenté de 60% depuis les attentats de Paris © Reuters TV Source: Sputnik
Véhicule du terroriste ayant perpétré un attentat sur l'avenue des Champs-Elysées le 20 avril 2017.
Suivez RT France surTelegram

Selon des informations rapportées par Le Figaro, le nombre de personnes radicalisées recensées dans le fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT) est passé de 11 400 à 18 550 en deux ans.

Le nombre d'individus fichés par les renseignements français pour avoir montré des signes de radicalisation a connu une hausse de près de 60% depuis les attentats de Paris du 13 novembre 2015. C'est du moins ce que rapporte Le Figaro dans un article du 10 août, selon lequel le fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT) recense désormais 18 550 personnes à risque, contre 11 400 au moment des attentats de Paris. 


Créé en mars 2015 par décret du Conseil d'Etat, ce fichier spécial à accès restreint recense les informations personnelles (nom, lieu de résidence, casier judiciaire) d'individus signalés pour avoir montré des signes de radicalisation. Selon Le Figaro, les personnes dont il a été établi qu'elles ne présentaient pas de risque sont retirées de la base de données ; en d'autres termes, les 18 550 personnes recensées à ce jour représenteraient toujours une menace pour la sécurité du pays.

Les sources à partir desquelles cette liste est alimentée proviennent des préfectures et des services de police, mais aussi de signalements individuels de citoyens, par exemple via le numéro vert mis en place en 2014 par le ministère de l'Intérieur.

Toujours selon les chiffres fournis par Le Figaro, 26% des personnes figurant dans le fichier sont de sexe féminin, 16% sont mineures et 34% sont des personnes «converti[e]s». 

Ce fichier diffère des fameuses «fiches S» qui constituent une sous-catégorie apportée au fichier des personnes recherchées (FPR), dont le contenu est facilement accessible aux agents de police et de gendarmerie. Une fiche S précise la conduite à tenir en présence d'un individu. Selon la CNIL, le principal contributeur du fichier S est la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

Signe de la prégnance de la menace terroriste et des difficultés de l'Etat à faire face à celle-ci : le 9 août, un attentat perpétré par un individu radicalisé a pris pour cible des militaires à Levallois-Perret, et a fait six blessés.

Lire aussi : «Solitaire», «bizarre», «pas radicalisé» : le profil déroutant de l'assaillant de Levallois

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix