Soutien unanime des politiques aux militaires blessés dans l'attaque présumée de Levallois-Perret

Soutien unanime des politiques aux militaires blessés dans l'attaque présumée de Levallois-Perret© STEPHANE DE SAKUTIN Source: AFP

Après qu'un conducteur a blessé six militaires à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), avant de prendre la fuite, les personnalités politiques ont réagi comme un seul homme sur les réseaux sociaux pour manifester leur soutien aux soldats.

Lire aussi : Ce que l'on sait de l'auteur de l'attaque contre des militaires à Levallois-Perret

Sur Twitter, la classe politique a réagi unanimement après que six militaires ont été blessés, dont deux grièvement, par un conducteur qui a pris la fuite à Levallois-Perret dans la matinée du 9 août.

«Six militaires du 35e régiment d'infanterie de Belfort ont été blessés, dont trois plus grièvement, sans que leur pronostic vital ne soit engagé», a précisé la ministre des Armées Florence Parly dans un communiqué condamnant «avec la plus grande fermeté cet acte lâche qui n'entame en rien la détermination des militaires à œuvrer pour la sécurité des Français».

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a déclaré sur Twitter qu'il se rendrait au chevet des militaires blessés. Dans l'hémicycle, les députés se sont levés pour leur rendre hommage. 

La député des Bouches-du-Rhône Valérie Boyer (LR) a évoqué une «lâche agression», voire un «attentat» contre les forces militaires mobilisées, auxquelles elle a souhaité apporter son soutien. Des mots partagés par le président du Sénat, Gérard Larcher.

Le maire de Béziers et proche du Front national Robert Ménard a adressé ses pensées aux militaires blessés.

Le vice-président du Front national Florian Philippot a lui aussi parlé d'une attaque «lâche».

Le maire de Nice Christian Estrosi (LR) a souhaité un «prompt rétablissement» aux militaires, de même que le président du conseil général de Normandie et président du parti Les centristes, Hervé Morin.

Eric Ciotti, président du département des Alpes maritimes, a lui aussi apporté son soutien aux soldats de l'opération Sentinelle à Levallois-Perret.

Le porte-parole de La France insoumise Alexis Corbières, plus prudent, a quant à lui appelé à ce que le coupable soit arrêté et que les faits soient éclaircis.

L'incident s'est produit place de Verdun, près de la mairie de Levallois-Perret, vers 8h.

La préfecture de police, citée par l'AFP, a déclaré que le pronostic vital des deux militaires grièvement blessés n'était «pas engagé». Les deux blessés ont été transporté à l'hôpital Percy de Clamart (Hauts-de-Seine). La préfecture de police a évoqué un «acte a priori volontaire». Le conducteur est activement recherché.

Lire aussi : Attaque au couteau à la tour Eiffel : un suspect interpellé, le parquet antiterroriste saisi (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.