La famille Traoré porte plainte contre un policier qui aurait qualifié Adama de «violeur»

La famille Traoré porte plainte contre un policier qui aurait qualifié Adama de «violeur»© BERTRAND GUAY Source: AFP
Assa Traoré, la sœur d'Adama Traoré

Après la diffusion d'une vidéo dans laquelle un policier aurait insulté la mémoire d'Adama Traoré, le jeune homme, décédé il y a un an à la suite de son arrestation, sa famille a décidé de porter plainte pour «injure publique et diffamation».

Assa Traoré, la sœur d'Adama Traoré, a déposé une plainte avec constitution de partie civile contre un policier pour «injure publique et diffamation» à l'endroit de son frère, après la diffusion d'une vidéo sur les réseaux sociaux le 24 juillet, le lendemain de la marche organisée en sa mémoire à Beaumont-sur-Oise.

Dans cette vidéo, vue plus de 800 000 fois sur Facebook, une altercation entre un policier et un jeune homme éclate dans un train, à l'occasion d'un contrôle. Alors que le ton monte entre les deux hommes, la personne qui filme fait comprendre au policier que le groupe se rend à la marche en hommage à Adama Traoré. «Vous savez où on va ?», lui lance-t-elle.

«Ouais, sauver... Euh quoi ? Un repris de justice, c’est très bien ! Un violeur, c’est très bien !», répond alors le policier à son attention.

Auteur: Observatoire National Des Violences Policières

Cité par l'hebdomadaire L'Obs, la sœur du défunt explique que sa famille ne laissera personne «salir la mémoire de [son] frère». «Nous nous sommes battus contre des mensonges, nous ne tolérerons pas plus les injures et diffamations. Nous porterons plainte systématiquement contre ceux qui s’en prennent à notre frère», ajoute-elle.

Au delà de la plainte déposée, l'avocat de la famille a fait appel au ministre de l'Intérieur Gérard Collomb pour qu'il suspende administrativement de ses fonctions le policier impliqué, jugeant son attitude indigne et dangereuse parce qu’elle peut «entraîner de graves troubles à l’ordre public».

Le cabinet du ministre de l'Intérieur a assuré que la vidéo faisait l'objet «d’un examen et d’investigations», selon L'Obs.

Adama Traoré est décédé le 19 juillet 2016, jour de ses 24 ans, dans une gendarmerie du Val-d'Oise après une intervention des forces de l'ordre. Un an après sa mort, les circonstances exactes de son décès n'ont toujours pas été élucidées.

Le décès du jeune homme avait entraîné plusieurs nuits de violences à Beaumont-sur-Oise, d'où il était originaire, ainsi que dans les communes voisines.

Lire aussi : Trois gendarmes violemment attaqués en marge d'une marche pour Adama Traoré

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.