Emmanuel Macron promet d'éradiquer les ravisseurs de l'otage française au Mali

- Avec AFP

Emmanuel Macron promet d'éradiquer les ravisseurs de l'otage française au Mali© POOL New Source: Reuters
Emmanuel Macron

Le président français s'est félicité le 2 juillet à Bamako de la diffusion d'une «trace de vie» de Sophie Pétronin, enlevée au Mali en décembre 2016, et assuré que l'Etat était mobilisé pour la retrouver et la ramener en France saine et sauve.

Le sommet du G5 du Sahel (Mali, Burkina Faso, Niger, Tchad, Mauritanie) s'est tenu le 2 juillet à Bamako et Emmanuel Macron y assistait. La principale alliance djihadiste du Sahel, liée à Al-Qaïda, avait diffusé la veille une vidéo montrant six étrangers enlevés au Mali et au Burkina Faso entre 2011 et 2017, dont Sophie Pétronin.

«Le risque d'enlèvement a bouleversé notre communauté. Je pense à notre compatriote Sophie Pétronin, enlevée à Gao [nord du Mali] la veille de Noël et qui œuvrait dans une ONG qui aidait les enfants», a déclaré Emmanuel Macron lors d'une rencontre avec des expatriés français au Mali.

«Tous les services de l'État sont mobilisés pour la retrouver et la ramener saine et sauve, mais je ne céderai à aucune provocation, car nos assaillants n'attendent que cela pour pouvoir donner un prix à une vie et généraliser ce commerce qui aujourd'hui les fait vivre», a-t-il expliqué.

«Ces gens ne sont rien, ce sont des terroristes, des voyous et des assassins, et nous mettrons toute notre énergie à les éradiquer», avait-il réagi auparavant, interrogé sur la diffusion de la vidéo, lors d'une conférence de presse avec son homologue malien, Ibrahim Boubacar Keïta, au terme du sommet. «C'est là pour la première fois depuis des mois une trace de vie pour Sophie Pétronin, et donc je m'en félicite», avait-il ajouté.

Le mari de Sophie Pétronin, Jean-Pierre Pétronin, a déclaré le 2 juillet à la télévision française BFMTV espérer que la présidence Macron le tiendrait davantage informé du dossier que celle de son prédécesseur, François Hollande.

«Je ne pense pas que ce soit comme l'ancien gouvernement, où, pendant six mois, il ne s'est pas passé grand-chose», a-t-il dit. «J'espère qu'on aura des informations un peu plus concrètes avec ce gouvernement», a ajouté le mari de l'otage française.

Lire aussi : Un ressortissant français a été enlevé au Tchad

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»