A Saint-Denis, deux Russes auraient affronté 50 individus ?

A Saint-Denis, deux Russes auraient affronté 50 individus ?© Laurent Emmanuel Source: AFP
Photo d'illustration

Deux Russes victimes d'un vol auraient tenu tête à 50 personnes dans une cité... c'est en tout cas la version publiée à travers la presse française.

IMPORTANT : A NOS LECTEURS
L’article que vous allez lire ci-dessous est tiré de plusieurs sources, parmi lesquelles deux agences de presse (Ria Novosti et l’AFP) mais aussi Le Point et Le Parisien. Mais d’après les éléments recueillis par RT France sur cette affaire, il semblerait que l’histoire telle qu’elle est racontée ici n’est pas du tout conforme à la réalité, et que nous sommes en présence de ce qu’ils convient d’appeler un «emballement médiatique». Pour découvrir le fruit de notre enquête, cliquez ici.

Une source proche de l'enquête a confirmé le 21 juin à l'AFP qu'un «chef de la délégation russe» au Salon aéronautique du Bourget, avait été victime le 20 juin d'un vol à la portière à Saint-Denis, en région parisienne, alors qu'il circulait à bord d'un véhicule VTC. L'agence de presse russe RIA Novosti a précisé que le responsable agressé s'appelait Sergueï Kornev et était effectivement responsable de Rosoboronexport, agence russe chargée des exportations militaires russes. 

La conductrice du véhicule, également russe et qui faisait office de garde du corps du responsable, selon le journal Le Point, aurait alors pris en chasse les voleurs, les poursuivant à travers plusieurs cités jusque dans le quartier sensible de Floréal-Courtilles.

Pensant reconnaître leurs agresseurs, les deux Russes n'auraient pas hésité à les confronter, faisant rapidement face à une foule d'une cinquantaine de personnes venus prêter main-forte aux assaillants présumés. 

Les victimes auraient finalement été secourues par la police qui les a exfiltrées et a procédé à l'interpellation de quatre personnes, dont un mineur, qui ont été placées en garde à vue. La conductrice a déclaré à la police avoir été «agressée sexuellement». Le parquet de Bobigny a confié l'enquête au commissariat de Saint-Denis.

Selon le quotidien Le Parisien, il y aurait de 1 500 à 2 000 vols à la portière tous les ans, essentiellement à Saint-Denis et à Aubervilliers. 

L'ambassade russe à Paris a envoyé une note à l'adresse du ministère français des Affaires étrangères l'appelant à mener une enquête minutieuse et exhaustive sur l'incident.

Lire aussi : La Corée déconseille le 93 à ses ressortissants après l'attaque d'un autocar de touristes à Bobigny

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.