NKM prise à partie : une centaine de personnes manifeste contre la violence (PHOTOS)

NKM prise à partie : une centaine de personnes manifeste contre la violence (PHOTOS)© Thomas Samson / AFP
Une manifestation a eu lieu à Paris, au lendemain de l'altercation d'un passant avec NKM
Suivez RT France surTelegram

Au lendemain de l'hospitalisation de la candidate aux législatives, qui a ému l'ensemble de la classe politique, une manifestation a eu lieu à Paris «contre la violence et pour la démocratie». Plusieurs élus et des citoyens se sont mobilisés.

Une centaine de personnes, élus ou simples citoyens, sont venus manifester «contre la violence et pour la démocratie» le 16 juin à Paris, pour protester contre la rude altercation entre un passant et Nathalie Kosciusko-Morizet, comme on peut le voir sur des images diffusées sur les réseaux sociaux.

Le rassemblement a eu lieu place Maubert, où avait eu lieu l'incident la veille.

La manifestation a été organisée par des élus du parti Les Républicains (LR) et de l'Union des démocrates indépendants (UDI).

Le 15 juin, alors que la candidate aux législatives faisait campagne, un passant lui avait arraché des tracts de la main, pour les lui envoyer au visage, en la traitant de «bobo de merde», selon une journaliste de l'AFP présente sur place. Elle avait alors chuté sur le sol et perdu connaissance plusieurs minutes, sous une forte chaleur. Après l'intervention de policiers, elle avait été conduite à l'hôpital Cochin pour subir des examens. Elle est sortie de l'établissement le lendemain, le 16 juin.

Nathalie Kosciusko-Morizet a délégué sa fin de campagne à sa suppléante, Dominique Stoppa-Lyonnet.

Lire aussi : De Mélenchon au Front national, la classe politique condamne d'une seule voix «l'agression» de NKM

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix