Le Nobel de littérature Svetlana Alexievitch se dit en vie, après l’annonce de son décès sur Twitter

Le Nobel de littérature Svetlana Alexievitch se dit en vie, après l’annonce de son décès sur Twitter© Claudio Bresciani / TT News Agency / AFP
Svetlana Alexievitch, prix Nobel de littérature en 2015

Un compte présenté comme appartenant à la ministre de la Culture Françoise Nyssen a annoncé la mort de l’écrivain biélorusse. Il s'est avéré qu’il s’agissait d’un canular d’un activiste italien… et que Svetlana Alexievitch se porte bien.

«Une terrible nouvelle. On m'annonce maintenant que Svetlana Alexievich est morte. Je n'ai aucune autre info», a-t-on pu lire le 18 mai vers 11h sur un compte Twitter attribué à Françoise Nyssen, nommée, la veille, ministre de la Culture du gouvernement d’Edouard Philippe.

Le média biélorusse Radio Svaboda, après avoir contacté la lauréate du prix Nobel de littérature 2015, a fait savoir qu’elle se portait bien. «Qui s’impatiente autant ?», s’est-elle amusée.

En France, l’information de la mort de Svetlana Alexievitch avait été reprise dans un premier temps par Le Figaro peu après 11h. Le quotidien a ensuite rapidement publié un rectificatif, expliquant que le compte Twitter en question était un faux, présentant des excuses à l’écrivain.

«Ce compte est un canular créé par le journaliste italien Tommasso Debenedetti», a-t-on pu lire sur la fausse page de Françoise Nyssen vers 12h.

Coutumier de la création de faux comptes et de la diffusion de fausses rumeurs sur les réseaux sociaux, Tommasso Debenedetti expliquait en 2013 à l’AFP son objectif : «Montrer que Twitter est devenu une agence de presse... et la moins fiable au monde.»

Lire aussi : «Qui décide de ce qui est une fausse information et de ce qui ne l'est pas ?»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales