Les journalistes de RT se voient refuser l'accès au QG d'Emmanuel Macron (VIDEO)

Les journalistes de RT se voient refuser l'accès au QG d'Emmanuel Macron (VIDEO)© @Cedric_RTfrance
Des journalistes de RT International se sont vus refuser l'accès au QG de campagne d'Emmanuel Macron, le 23 avril en fin d'après-midi

Malgré de nombreuses sollicitations, les équipes d'En Marche ! n'ont pas accepté d'accréditer les reporters de RT pour leur permettre d'accéder au QG de campagne d'Emmanuel Macron pour la soirée du 1er tour.

Le mouvement En Marche ! refuse-t-il de traiter RT comme n'importe quel média d'information ?

Au soir du premier tour de l'élection présidentielle, le 23 avril en fin d'après-midi, le staff de campagne d'Emmanuel Macron a refusé de laisser les équipes de RT France et RT International entrer dans le QG de campagne du candidat, installé rue de l’Abbé-Groult, dans le XVe arrondissement de Paris. Les journalistes – qui souhaitaient couvrir l'intervention de l'ex-ministre de l'Economie prévue dans la soirée – n'ont pas été accrédités, ont justifié les équipes d'En Marche !

Or, RT avait déposé une demande d'accréditation pour ses journalistes auprès d'En Marche ! dès le 11 avril, date à laquelle le service presse du mouvement avait aussitôt répondu : «Une invitation presse vous permettant de vous accréditer vous sera envoyée prochainement». Sollicitées à plusieurs reprises depuis par RT, les équipes du mouvement centriste avaient fait savoir que la demande d'accréditation était en cours de traitement.

«On n'a pas l'autorisation de vous faire rentrer»

«On n'a pas l'autorisation de vous faire rentrer», a déclaré une membre du staff de campagne d'Emmanuel Macron à Polly Boiko, journaliste pour RT International, à l'entrée du QG le 23 avril. «Vous n'avez pas l'autorisation, je suis désolée [...] on a un quota, voilà [...] J'ai pas plus d'informations à vous donner», a poursuivi la responsable du mouvement politique, dans une séquence filmée par RT.

«Le niveau de sécurité est très élevé à l'extérieur du QG de Macron, je reste à l'extérieur car nous n'avons pas été autorisés à entrer, après avoir envoyé d'innombrables demandes au cours des derniers jours et semaines», s'est désolée la journaliste sur Twitter.

Ce traitement particulier appliqué à RT est-il lié aux accusations portées début mars par l'équipe de campagne d'En Marche !, selon lesquelles Russia Today (RT) et Sputnik «seraient la première source de fausses informations» véhiculées sur Emmanuel Macron ? RT France, n'ayant pas obtenu plus d'indications de la part d'En Marche ! à ce sujet, n'est pour l'instant pas en mesure de répondre à cette question.

Lire aussi : Fuyez la désinformation : cessez de lire RT... ou de regarder Complément d'enquête ? (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.