Combien gagneriez-vous avec le revenu universel ? Benoît Hamon lance un simulateur en ligne

Combien gagneriez-vous avec le revenu universel ? Benoît Hamon lance un simulateur en ligne Source: Reuters
Le revenu universel de Benoît Hamon est la mesure phare de son programme : si elle divise les cadres du PS, le candidat espère qu'elle puisse séduire les électeurs

En indiquant leur revenu mensuel et leurs allocations, les électeurs peuvent désormais se faire une idée du montant que représenterait pour eux le revenu universel proposé par Benoît Hamon s'il remportait l'élection présidentielle.

C'est la proposition phare du programme de Benoît Hamon : le revenu universel. Projet modifié à de nombreuses reprises depuis le début de la campagne du candidat socialiste à la présidentielle, le revenu universel peut désormais être calculé sur internet. Lancé le 3 mars, un simulateur en ligne permet aux électeurs de se faire une idée du montant qu'ils toucheraient si le revenu universel était mis en place dans les conditions proposées par Benoît Hamon.

En entrant son revenu mensuel brut ainsi que le total des allocations perçues, chacun peut ainsi prendre connaissance du montant approximatif du revenu universel auquel il aurait droit. A titre d'exemple, pour un salaire de 2 000 euros bruts par mois, sans allocation, le revenu universel versé serait d'environ 100 euros nets. 

Selon le député des Yvelines, cette mesure «apportera un gain de pouvoir d’achat et un gain de sécurité» aux Français. Contestée par plusieurs universitaires ainsi que par une partie du Parti socialiste, notamment son aile droite, elle fait l'objet d'une «incompréhension» selon le candidat. Ce dernier a d'ailleurs lancé ce même jour un «Hamon tour» : trois caravanes sillonneront 100 villes de France dans les deux semaines à venir afin de donner un second souffle à sa campagne.

Depuis sa victoire à la primaire de la gauche, les intentions de vote pour Benoît Hamon n'ont jamais atteint un niveau suffisant pour lui donner espoir d'être au second tour. Confronté à la dynamique de la candidature de Jean-Luc Mélenchon ainsi qu'à la fuite de nombreux militants et cadres du PS vers Emmanuel Macron, le candidat socialiste peine à mobiliser autour de son programme ou de sa personnalité.

Lire aussi : Valls tire à boulets rouges sur le revenu universel d'Hamon... qu'il défendait il y a trois mois

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales