Partisans et opposants du mouvement de boycott d'Israël manifestent à Paris (IMAGES)

Partisans et opposants du mouvement de boycott d'Israël manifestent à Paris (IMAGES)
Manifestation pro-palestinienne à Paris

Malgré les inquiétudes exprimées notamment par la maire de la capitale, Anne Hidalgo, et le CRIF, qui redoutent tous deux un rassemblement «antisémite», une manifestation de soutien aux Palestiniens se déroule le 1er avril dans la capitale.

Les organisations CAPJPO-EuroPalestine et Droits Devant ont appelé à manifester le 1er avril à Paris pour «célébrer la résistance palestinienne à l'occupation et à la colonisation de l'occupant israélien» et «exiger des sanctions» contre l'Etat hébreu.

La mobilisation a débuté à 14h sur la place du Châtelet, où quelques centaines de manifestants pro-palestiniens ont déployé des banderoles sur lesquelles on pouvait lire : «Non à la collaboration avec l'occupant israélien.»

A quelques mètres du rassemblement, des contre-manifestants, tenus à l'écart par un important dispositif policier, ont scandé des slogans hostiles au mouvement Boycott-Désinvestissement-Sanctions (BDS), qui prône notamment le boycott des produits israéliens afin de protester contre la politique de colonisation menée par l'Etat hébreu en Cisjordanie. 

La maire de Paris, Anne Hidalgo, avait appelé à interdire la tenue du rassemblement pro-palestinien, assurant que celui-ci reprenait «les pires clichés antisémites» et constituait une menace de «troubles à l'ordre public». 

Le Conseil représentatif des juifs de France (CRIF) prônait lui aussi l'interdiction de la manifestation.

Lire aussi : Anne Hidalgo veut interdire la manifestation «pour la séparation du CRIF et de l'Etat»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Parmi ces déplacements de campagne électorale, lequel jugez-vous le plus opportuniste ?

Résultats du sondage