Le Pays basque accueille François Fillon avec des casseroles et en lui jetant des oeufs (IMAGES)

Le Pays basque accueille François Fillon avec des casseroles et en lui jetant des oeufs (IMAGES)© Iroz Gaizka / AFP
François Fillon poursuit sa campagne avec peine

Noyé dans les affaires, le candidat de la droite souhaitait poursuivre sa campagne le plus normalement du monde en visitant une exploitation de piment d’Espelette. Mais c’était sans compter la présence, une fois de plus, de manifestants hostiles.

Le matin du 25 mars, François Fillon a été la cible de jets d’œufs lors d'un déplacement de campagne à Cambo-les-Bains dans le Pays basque, où il venait visiter une exploitation de piment d'Espelette.

Le service de sécurité du candidat a déployé un parapluie, empêchant les projectiles de l'atteindre, comme le montrent les images de BFMTV.

«Fillon en prison» ont également scandé les quelques manifestants, qui tapaient symboliquement sur des casseroles.

Au micro de la chaîne d'information, le prétendant à l’Elysée s’est offusqué : «Ces manifestations, c’est une insulte à la démocratie, une insulte aux milliers de Français qui me soutiennent.»

Il ne s’agit pas du premier déplacement de campagne mouvementé pour François Fillon, mis en examen le 14 mars pour détournement de fonds publics.

A de nombreuses reprises, celui-ci a en effet été accueilli à coups de slogans hostiles et d’invectives, comme à Tourcoing le 17 février. A La Réunion, quelques jours plus tôt, il avait même été contraint d’annuler un déplacement en raison d’une manifestation.

Lire aussi : «Tu payeras jusqu'au dernier sou !» : même à la messe, Fillon est rattrapé par les affaires

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales