Casseroles et slogan «En prison !» : la visite mouvementée de François Fillon à Tourcoing

Casseroles et slogan «En prison !» : la visite mouvementée de François Fillon à Tourcoing
François Fillon en visite à Tourcoing le 17 février 2017 a dû faire face à une vingtaine de manifestants, photo ©Philippe HUGUEN / AFP

François Fillon continue d'avoir toutes les peines du monde à faire campagne, sur laquelle les soupçons d'emplois fictifs continuent de peser. Le candidat a dû entrer par une porte latérale dans l'hôtel de ville de Tourcoing.

Ils n'étaient qu'une vingtaine tout au plus, mais avec un effet médiatique garanti. Des manifestants «anti-Fillon» attendaient le candidat de pied ferme à Tourcoing. 

Plusieurs manifestants ont en effet été évacués par les forces de l'ordre, dont la présence s'est avérée nécessaire afin de permettre au candidat des Républicains de se déplacer. Devant l'hôtel de ville de Tourcoing quelques dizaines de pro et anti-Fillon se sont affrontés à coups de slogans : «Fillon président !» contre «Fillon en prison !». Plusieurs membres du Mouvement des jeunes communistes ont notamment crié : «Fillon, rends-nous le pognon !»

Forcé d'éviter les médias et les comités d'accueil hostiles, la campagne de François Fillon prend un tour étrange, au risque de montrer un candidat coupé de la population.

L'équipe de campagne de François Fillon a ainsi décidé d'organiser des tables rondes à huis-clos et des déjeuners de travail, ainsi que des opérations millimétrées, telles cette visite d'une crèche et d'un centre social à Tourcoing.

Lire aussi : Enquête Fillon : le parquet n'envisage pas «en l'état» de classement sans suite

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.