«Tu payeras jusqu'au dernier sou !» : même à la messe, Fillon est rattrapé par les affaires

«Tu payeras jusqu'au dernier sou !» : même à la messe, Fillon est rattrapé par les affaires Source: AFP
Alors que l'enquête sur les emplois présumés fictifs de son épouse et de ses enfants se poursuit, François Fillon est en voyage à La Réunion

Pensant s'offrir un répit loin de l'agitation médiatique de la métropole, François Fillon assistait à la messe à la Réunion. Mais l'Evangile du jour lui réservait une surprise...

«Accorde toi avec ton adversaire avant qu'on te jette en prison. Tu ne t'en sortiras pas !» En voyage officiel à La Réunion, François Fillon assistait à une messe ce 12 février. L'office a dû prendre un sens tout particulier pour lui lorsque le père Russel Torpos a entamé la lecture de l'Evangile.

Par un savoureux hasard du calendrier liturgique, le candidat des Républicains a pu entendre ces paroles tirées de l'Evangile selon Saint Matthieu résonner dans la nef : «Que le juge ne te livre à l'officier de justice, et que tu ne sois mis en prison. Je te le dis en vérité, tu ne sortiras pas avant d'avoir payé jusqu'au dernier sou !»

Alors que des sourires se dessinaient sur les visages de l'assistance, François Fillon n'a pas sourcillé. Etait-il plongé dans la médiation des saintes écritures dont la lecture se poursuivait ? «Si nous ne faisons pas de bonnes actions et même si nous en sommes inconscients, nous en sommes quand même responsables.»

Alors que le candidat des Républicains avait, la semaine précédente, admis avoir commis une faute morale mais pas de délit, ces mots ont dû lui rappeler l'actualité au centre de laquelle il est pris depuis plusieurs jours. Le Parquet financier poursuit son enquête quant aux emplois fictifs présumés de son épouse et de ses enfants, après avoir différé le rendu de sa décision - sans annoncer de date ni d'agenda.

Lire aussi : Fillon brandit la menace d'une «crise de régime» s'il devait renoncer à la présidentielle

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales