Affaire Fillon : le parquet financier pourrait rendre une décision dans la semaine

Affaire Fillon : le parquet financier pourrait rendre une décision dans la semaine© Richard BOUHET Source: AFP
François Fillon (photographie d'illustration)

Après 17 jours d’enquête et d’auditions, le parquet financier envisagerait d'ouvrir une information judiciaire contre François Fillon, selon des sources anonymes évoquées par le JDD. Une décision susceptible d'aboutir à la mise en examen du candidat.

Le parquet national financier (PNF), saisi de l'enquête pour détournement de fonds publics et abus de biens sociaux ciblant François Fillon et son épouse, devrait prendre une décision au cours de la semaine à venir, affirme sans nommer de sources le Journal du Dimanche,dans son édition du 11 février. Et, toujours d'après l'hebdomadaire, il pourrait ouvrir une information judiciaire contre l'ancien Premier ministre.

Une telle option prolongerait l'enquête, en la confiant à un juge d'instruction, et pourrait éventuellement déboucher sur la mise en examen de François Fillon. Or, le champion de la droite a promis qu'en cas de mise en examen – et seulement de mise en examen – il renoncerait à maintenir sa candidature à l'élection présidentielle...

Au lieu d'ouvrir une information judiciaire, le parquet peut toutefois considérer que son enquête est suffisante, et opter pour l'une de ces deux options : classer l'affaire sans suites ou renvoyer François Fillon et son épouse devant le tribunal correctionnel.

Dans ce dernier cas, l'audience du couple Fillon pourrait s'étendre sur plusieurs jours, et la décision de justice être rendue plusieurs semaines plus tard... soit très probablement après le 17 mars, date butoir du dépôt des candidatures à l'élection présidentielle. Après cette date, le tribunal pourrait décider d'une «trêve électorale» et reporter son jugement à la période post-présidentielle.

Lire aussi : La manifestation anti-Fillon à Sablé-sur-Sarthe mobilise... une quinzaine de personnes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.