Le Drian annonce que la bataille de Raqqa est sur le point de débuter et prédit la défaite de Daesh

- Avec AFP

Le Drian annonce que la bataille de Raqqa est sur le point de débuter et prédit la défaite de Daesh© Charles Platiau Source: Reuters

Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian a déclaré le 24 mars que la bataille pour la reprise de la ville de Raqqa, fief de l'Etat islamique en Syrie, commencerait «dans les jours qui viennent». Selon lui, « Daesh va perdre».

«Aujourd'hui, on peut dire que Raqqa est encerclée et que la bataille de Raqqa commencera dans les jours qui viennent», a déclaré le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian sur la chaîne d'information en continu CNEWS.

Tandis que Mossoul est le fief de Daesh en Irak, où les forces irakiennes mènent une offensive de reconquête depuis la mi-octobre 2016, Raqqa est elle, le sanctuaire syrien de l'EI. 

«Cela va être une bataille très dure mais essentielle, parce qu'une fois que les deux sanctuaires auront été repris par les forces irakiennes d'un côté et les forces arabo-kurdes de l'autre, alors Daesh aura vraiment des difficultés à exister», a noté le ministre français de la Défense.

Le chef de l'EI, Abou Bakr Al-Bagdadi, «est aujourd'hui en difficulté, il faut maintenir la pression», a ajouté Jean-Yves Le Drian en évoquant une réunion «dans les jours qui viennent» à Washington avec son homologue américain James Mattis.

Concernant Mossoul, le ministre a anticipé une reprise complète de la ville «dans les semaines qui viennent».

«Daesh va perdre», a-t-il martelé. «L'action conjuguée des forces irakiennes et de la coalition dont la France fait partie aboutira progressivement à la reprise de Mossoul», a-t-il expliqué.

La France a engagé 1 500 militaires – aviateurs, artilleurs, conseillers des forces irakiennes – contre l'EI. En Irak, les canons français Caesar tirent «une centaine d'obus par jour» en appui des forces irakiennes pour la reprise de Mossoul, a-t-il conclu.

Lire aussi : Pour Moscou, la Russie lutte contre Daesh alors que l’Occident ne fait qu’en parler

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.