Fils d'un élu local et passionné d'armes, le profil de l'assaillant de Grasse se précise

Fils d'un élu local et passionné d'armes, le profil de l'assaillant de Grasse se précise© Valery Hache Source: AFP
Le profil du tireur de Grasse se dessine

Après la fusillade qui a éclaté dans un lycée de Grasse et fait huit blessés légers, le profil du tireur, un élève de 17 ans inconnu des services de police, se dessine. Ses comptes sur les réseaux sociaux témoignent de sa passion pour les tueries.

Sur internet, les différents comptes présumés de K.B., le lycéen qui a ouvert le feu le 16 mars dans un lycée de Grasse, laissent présager d'une véritable passion pour les armes et la violence.

En particulier, sur la page d'accueil de son compte YouTube figure l'inscription «Celui qui marquera l'histoire avec votre sang», ainsi qu'une photo de couverture montrant les deux tireurs du massacre du lycée de Columbine, en 1999 aux Etats-Unis.

© Capture d'écran YouTube

Parmi les abonnements du suspect sur YouTube, on retrouve notamment une chaîne spécialisée sur ce massacre, mais aussi sur les serial killers et plus généralement sur les armes à feu.

Sur une page Facebook au nom du jeune homme, on retrouve par ailleurs de nombreuses illustrations de personnages armés, d'images gore ou encore de dessins satanistes.

En particulier, sa photo de profil est tirée du jeu vidéo Hatred («Haine», en anglais), dans lequel le personnage est un sociopathe qui doit tuer un maximum de personnes.

© Capture d'écran Facebook

Dans une vidéo publiée sur son compte le 23 novembre 2016, on le voit agiter une arme, avec un masque de clown sur la tête.

Sur un compte également à son nom créé en juillet 2016 sur Twitter, on retrouve une vidéo de la course du camion lors de l'attentat de Nice.

© Capture d'écran Twitter

Du côté de ses abonnements, entre plusieurs groupes de musique métal, on retrouve des médias traditionnels mais aussi le compte officiel de l'Elysée ainsi que d'autres personnalités politiques comme Emmanuel Macron, Anne Hidalgo ou Fleur Pellerin.

Le suspect serait par ailleurs le fils d'un élu local, selon Libération. Le quotidien précise que le père serait un responsable local du Rassemblement pour la France (RPF), un microparti souverainiste. Celui-ci se serait présenté en 2014 sous l'étiquette FN avant de rejoindre le maire Les Républicains Jérôme Viaud.

Fabienne Atzori, procureur de la République de Grasse, a indiqué que les motivations du tireur semblaient liées à ses «mauvaises relations» avec d'autres élèves.

Inconnu des services de police, le jeune homme de 17 ans a été interpellé après avoir ouvert le feu dans l'établissement, blessant huit personnes dont le proviseur.

Lire aussi : Au moins huit blessés lors d'une fusillade dans un lycée à Grasse, le suspect interpellé

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.