Une centaine de manifestants pour la fermeture du centre de déradicalisation de Pontourny (PHOTOS)

Une centaine de manifestants pour la fermeture du centre de déradicalisation de Pontourny (PHOTOS)© Capture d'écran Twitter - @PierreLarti
Des manifestants se sont rassemblés pour dire non au centre de déradicalisation de Poutourny

En pleine polémique sur l’utilité d’un centre réservé à des volontaires qui souhaiteraient se déradicaliser, mis en place par le gouvernement, des manifestants se sont mobilisés alors qu'un pensionnaire a été récemment arrêté pour terrorisme.

A Beaumont-en-Véron, en Indre-et-Loire, une centaine de manifestants se sont rassemblés pour réclamer la fermeture du centre de déradicalisation de Pontourny, le matin du 11 février.

L'association de riverains Radicalement digne, qui milite contre l’infrastructure mise en place par le gouvernement, était présente, de même que des membres du groupe anti-islam Génération identitaire. L’élue FN d’Indre-et-Loire Véronique Péan était également sur place.

«Radicalement contre le centre de déradicalisation», ou encore «Non au moratoire, oui à la fermeture», pouvait-on lire sur les pancartes des protestataires.

Selon le site d'information régional La Nouvelle République, les manifestants devaient être reçus par le premier adjoint au maire de Beaumont-en-Véron.

Officiellement inauguré en septembre, le centre de déradicalisation de Pontourny, réservé à des volontaires, souffre d’un manque cruel de succès. Au plus fort de son activité, il a accueilli simultanément sept jeunes radicalisés et est vide depuis le 8 février.

L’un de ses pensionnaires a été arrêté lors d’un raid antiterroriste pour sa participation à une filiale djihadiste implantée à Strasbourg.

Lire aussi : Projet phare du gouvernement, le centre de déradicalisation de Pontourny est désormais vide

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Parmi ces déplacements de campagne électorale, lequel jugez-vous le plus opportuniste ?

Résultats du sondage