En plein scandale du Penelope Gate, François Fillon est nommé... personnalité politique de l'année

En plein scandale du Penelope Gate, François Fillon est nommé... personnalité politique de l'année© Christian Hartmann Source: Reuters

En pleine tourmente après les révélations du Canard enchaîné, François Fillon va pourtant recevoir le 2 février, le prix d'homme politique de l'année 2016 décerné par la revue politique professionnelle «le Trombinoscope». Incompréhension sur Twitter.

L'ex-Premier ministre, député de Paris et surtout candidat Les Républicains à la présidentielle François Fillon, doit recevoir le 2 février le 25e prix de la Personnalité politique de l'année décerné par Le Trombinoscope, l'annuaire politique des personnalités publiques, réalisé pars des journalistes politiques reconnus et de tendances diverses. 

Dans un communiqué, Le Trombinoscope justifie son choix en expliquant qu'avecune carrière «en constante progression depuis son élection à l'Assemblée nationale en 1981, François Fillon s'installe dans la posture de l'éternel second. Jusqu'à sa victoire à la primaire de la droite et du centre». La clé d'un tel succès : «la conversion au travail, la conversion au libéralisme et enfin, la conversion identitaire», ajoute l'annuaire.

Pourtant, François Fillon est véritablement empêtré depuis près de deux semaines dans le scandale financier du #PenelopeGate, suite aux révélations du Canard enchaîné qui affirme que le candidat a fait toucher près de 900 000 euros à sa femme Pénélope sous forme d'emplois fictifs.

Lire aussi : Emplois fictifs chez les Fillon : sur Twitter, le #PenelopeGate fait jaser les politiques

Aussi, sur Twitter, les Français n'ont pas manqué de sarcasmes pour décrire la nomination de Fillon par le Trombinoscope, totalement incompatible selon eux avec le contexte actuel du candidat.

«Non ce n'est pas le Gorafi», écrit un twittos, en référence au blog satirique qui publie des fausses nouvelles humoristiques et très souvent absurdes. 

D'autres internautes ont bien compris qu'il s'agissait d'une coïncidence et que l'attribution du prix avait été décidée bien avant les révélations du scandale du #PenelopeGate (ou #FillonGate, c'est au choix). Et ils le font savoir. 

Il se trouve aussi que François Fillon ne sera pas présent à la cérémonie d'attribution de ce fameux prix de l'homme politique de l'année, bien trop occupé avec la campagne présidentielle et le scandale financier dont il fait l'objet à quelques mois du scrutin.

Il y a aussi ceux qui voient dans cette coïncidence une véritable absurdité, considérant que les Français sont tout simplement pris pour des imbéciles.

François Fillon avait déjà reçu ce prix en 2010 (il était alors Premier ministre sous Nicolas Sarkozy). 

Par ailleurs, Le Trombinoscope décernera à l'actuel Premier ministre Bernard Cazeneuve le prix de Ministre de l'année pour «sa gestion des crises ainsi que sa discrétion dans la critique, signe d'une grande loyauté» lorsqu'il était encore locataire de Beauvau. 

Emmanuel Macron, également candidat à la présidentielle, est quant à lui couronné de la Révélation politique de l'année «Pour avoir fixé en 2016 son tempo».

Enfin, le «Député de l'année» est l'élu Les Républicains des Hauts-de-Seine Thierry Solère, pour sa gestion de la primaire de la droite et du centre qui a «fonctionné formidablement bien».

Lire aussi : En pleine affaire Penelope Fillon, Macron, Ciotti et NKM défendent la présomption d'innocence 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.