De Rugy déclare que le père doit s'occuper des enfants, son ex le rappelle à l'ordre sur Twitter

De Rugy déclare que le père doit s'occuper des enfants, son ex le rappelle à l'ordre sur Twitter© Pool
François de Rugy

Lors du dernier débat de la primaire de la gauche, le candidat écologiste s'est prononcé en faveur de l'égalité homme-femme, et ce même pour la parentalité. Son ex-compagne Emmanuelle Bouchaud, mère de ses deux enfants, n'a pas manqué de réagir.

Au cours des débats de la primaire de la gauche, à laquelle participe François de Rugy, la question de la politique familiale a été mise sur la table par les animateurs, donnant la possibilité au vice-président de l'Assemblée nationale de promouvoir sa vision de l'égalité homme-femme en matière de parentalité. Mais met-il en pratique ses idéaux dans sa vie privée ? Un tweet assassin de son ex-compagne, Emmanuelle Bouchaud, laisse entendre qu'il n'en est rien.

En faveur d'un congé paternité qui débuterait avant même l'accouchement afin de préparer le père à la parentalité, François de Rugy a affirmé que cela permettrait «qu'il n'y ait pas que la maman qui s'occupe des enfants». Quelques instants plus tard, son ex-compagne avec qui il a eu deux enfants, a repris cette formule agrémentée d'une touche personnelle de sarcasme : «100% ok on commence quand ?»

Lire aussi : Une primaire et sept candidats

Les internautes se sont amusés de cette pique envoyée par Emmanuelle Bouchaud. 

«Ce headshot de la mère des enfants de François de Rugy fera ma journée !!!!», a indiqué le compte du Cabinet noir, un compte décryptant la vie politique avec humour. 


Cette métaphore du tireur habile a été filée par d'autres... 


«On appelle ça faire une Trierweiler», a indiqué un internaute en référence au livre assassin de l'ex-compagne de François Hollande. 


«On aimerait que les politiques soient raccords avec leurs discours !», a ajouté un utilisateur. 

Ancien du parti Europe Ecologie Les Verts (EELV), François de Rugy a quitté sa famille politique en 2016 afin de rejoindre la majorité socialiste à l'Assemblée nationale. Le candidat est actuellement crédité de 2% des intentions de vote pour le scrutin de la primaire de la gauche qui se tiendra le 22 janvier. 

Lire aussi : Primaire de la gauche : les candidats sont-ils obsédés par la Russie et Vladimir Poutine ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que retenez-vous de ce premier tour de la présidentielle ?

Résultats du sondage