La Femen qui avait dégradé la statue de cire de Poutine relaxée de la charge d'exhibition sexuelle

- Avec AFP

La Femen qui avait dégradé la statue de cire de Poutine relaxée de la charge d'exhibition sexuelle© ERIC FEFERBERG Source: AFP
L'action contre la statue de cire de Poutine au musée Grévin

La première militante Femen à avoir été condamnée en France pour exhibition sexuelle a été relaxée de ce délit en appel. Elle a en revanche été condamnée à des peines pécunières pour avoir dégradé la statue de Vladimir Poutine au musée Grévin.

«La jurisprudence se construit», s'est félicité l'avocate de Iana Zhdanova, poursuive pour avoir détérioré, la poitrine dénudée et à coups de pieu, la statue de cire de Vladimir Poutine au musée Grévin, le 5 juin 2014. A travers cette décision, la justice «autorise» les femmes à «utiliser leur corps comme une arme politique», a estimé Me Marie Dosé.

L'avocate envisage toutefois de se pourvoir en cassation afin de contester la condamnation de sa cliente pour dégradations. En plus d'une amende de 600 euros, la cour d'appel a confirmé la condamnation de Iana Zhdanova à verser au musée Grévin 3 004 euros de dommages et intérêts pour le préjudice matériel et 1 000 euros pour le préjudice moral.

Lire aussi : Procès Femen : pour le tribunal, Fuck Church n'est pas une attaque directe contre les catholiques

«Surprise, mais dans le bon sens», la jeune femme ukrainienne de 28 ans, réfugiée politique, a salué une «victoire» non seulement pour elle, mais «pour toutes les femmes».

Le 15 octobre 2014, elle avait été condamnée à 1 500 euros d'amende pour dégradations et exhibition sexuelle.

Si trois Femen avaient déjà été relaxées en première instance à Lille du délit d'exhibition sexuelle pour une action lors de l'arrivée de Dominique Strauss-Kahn au procès de l'affaire dite du Carlton, il s'agit de la première décision de relaxe prononcée par une cour d'appel.

Lors du procès en appel de Iana Zhdanova, l'avocat général avait requis 1 000 euros d'amende pour les dégradations et s'en était remis «à la sagesse de la cour» pour le délit d'exhibition sexuelle.

Lire aussi : Des Femen arrêtées après une action coup de poing contre le banquet du Front national (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales