Sénat : Gérard Larcher règle ses comptes avec Gérard Collomb sur l'absentéisme

- Avec AFP

Sénat : Gérard Larcher règle ses comptes avec Gérard Collomb sur l'absentéisme © Jacky Naegelen Source: Reuters
Gérard Larcher

Le président du Sénat Gérard Larcher a réglé ses comptes avec le sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb, qui s'était plaint que les pénalités appliquées pour absentéisme à la Haute Assemblée aient fait tomber ses revenus à 4 000 euros par mois.

«Est-ce qu'on peut être maire de Lyon à temps plein et sénateur à temps plein ?», a demandé Gérard Larcher en présentant ses vœux aux membres de l'Association des journalistes parlementaires. «Il semble que non, puisque c'est lui-même, M. Collomb, qui le dit», a-t-il poursuivi. 

«Et si quelqu'un ne peut pas exercer les deux mandats, il a la liberté de ne pas les exercer, c'est un choix», a asséné l'élu des Yvelines. 

«Mes revenus sont plafonnés, je ne touche donc rien en tant que maire de Lyon et président de la métropole. Je suis donc tombé à 4 000 euros par mois», avait lâché Gérard Collomb auprès du Point, en se plaignant de sanctions appliquées par le Sénat pour absentéisme. 

«Ce que M. Collomb nous dit constitue une sorte d'hommage à la réforme que nous avons définie ensemble au Sénat», a poursuivi Gérard Larcher. Celle-ci, appliquée depuis plus d'un an, frappe directement les absents récidivistes au portefeuille. 

Il a précisé que les questions d'actualité sont maintenant suivies par plus de 75% des sénateurs, et que le taux de présence en commission est de plus de 80%.

Gérard Larcher a par ailleurs réfuté l'excuse avancée par Gérard Collomb, un agenda «impossible à organiser». «Les questions au gouvernement sont fixées deux mois avant le début de la session, les commissions siègent tous les mercredis matin, et pour les votes solennels, c'est la conférence des présidents qui les fixe, trois semaines ou un mois à l'avance», a déclaré Gérard Larcher.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»