Prévention sida : AIDES visées par trois plaintes pour diffusion de pornographie (PHOTOS)

Prévention sida : AIDES visées par trois plaintes pour diffusion de pornographie (PHOTOS)© Mathieu César / AIDES
L'une des affiches polémiques de AIDES

Selon l'hebdomadaire Marianne, l'association LGBT AIDES est visée par trois plaintes pour «diffusion d'un message violent ou pornographique». Sa campagne d'affichage «Révélation», qui met en scène des couples nus, est pointée du doigt.

«Les séropositifs sous traitement ont beaucoup de choses à nous transmettre. Mais pas le virus du sida.» Le message de la campagne de l'association AIDES est clair, lutter contre la stigmatisation des personnes atteintes du sida. Néanmoins, la mise en scène du message, illustré par des personnes nues en train de s'affairer à diverses activités (plongée, piano, parachute, ou encore de la danse), a choqué trois personnes qui ont décidé de porter plainte pour «diffusion d'un message violent ou pornographique», révèle Marianne.  

L'expression du visage de certains personnages, et leurs positions physiques laissent en effet penser qu'au-delà de la transmission de savoirs, les deux protagonistes sont en train d'avoir un rapport sexuel.

Lire aussi : Après la polémique de la campagne anti-VIH, celle de AIDES a de quoi vous surprendre !

Muriel Briffault, l'une des responsables de AIDES a été convoquée au commissariat le 6 janvier. «Le parquet nous a même d'ores et déjà demandé de les retirer», a-t-elle confié à l'hebdomadaire. Mettant en avant la présomption d'innocence, la militante a fait savoir qu'elle refuserait d'obtempérer sans décision de justice. 

L'enquête de police qui a suivi les dépôts de plainte étant terminée, les militants LGBT restent aujourd'hui dans l'attente de la justice concernant d'éventuelles poursuites. Le délit est passible de trois ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende. 

En novembre dernier, plusieurs maires de communes de droite avaient décidé de supprimer la campagne de prévention anti-VIH mettant en scènes des homosexuels. Une initiative qui avait fortement déplu à la gauche.

Lire aussi : Robert Ménard détourne les affiches anti-VIH pour louer la fidélité et déclenche un tollé




Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales