La violence contre les policiers en hausse en France

La violence contre les policiers en hausse en France Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

Calais, manifestations, la multiplication des mouvements sociaux en France explique en partie la hausse des violences envers les policiers pour le premier semestre de 2016. Plus de 12 000 policiers avaient été blessés en 2015, 2016 sera pire.

Selon une étude rendue publique mardi 11 octobre, les violences envers les policiers sont en hausse. Près de 12 400 policiers avaient ainsi été blessés en 2015, un nombre en légère baisse par rapport à l’année précédente, mais la tendance est déjà en forte augmentation sur les six premiers mois de 2016.

La direction générale de la police nationale (DGPN) a également rendu publics les premiers chiffres de 2016 s’agissant des policiers blessés en mission (agressions) ou en service (accidents en exercice par exemple). Dans le premier cas, 3267 fonctionnaires ont été dénombrés sur les six premiers mois de 2016 et, pour le second cas, 3486 soit un total de 6753. Ce chiffre est en augmentation de 14 % par rapport à la même période de 2015. 

Selon l'étude de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), en 2015, six policiers sont décédés dans l’exercice de leur fonction. Pour ses décès, la moitié d'entre eux avaient impliqué une arme. En tout, 12 388 policiers ont été blessés, soit une moyenne de 1032 par mois. 

Ces chiffres tombent trois jours après l'attaque de quatre policiers au cocktail Molotov dans l'Essonne, qui a suscité une vive émotion au sein de la classe politique. Plusieurs syndicats policiers avaient appelé mardi à une grève et à des rassemblements devant les commissariats.

LIRE AUSSI : Après l'attaque contre des policiers dans l'Essonne, la classe politique s'indigne (VIDEO)

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix