Manuel Valls à Viry-Châtillon sur les lieux de l'agression des policiers

- Avec AFP

Source: Reuters

Manuel Valls s'est rendu lundi 10 octobre en fin de matinée à Viry-Châtillon (Essonne) sur les lieux où quatre policiers ont été agressés avec des cocktails Molotov, a constaté un journaliste de l'AFP.

«Pourquoi il y a des incidents depuis plusieurs jours de nouveau ici [...] ? C'est parce que le travail de la police paie aussi, parce qu il y a eu 62 kilos de résine de cannabis pris par les policiers», a déclaré le Premier ministre lors de sa visite à Viry-Châtillon, sur les lieux de l'agression de quatre policiers avec des cocktails Molotov.

Après avoir visité avec le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, plusieurs commissariats du département, le Premier ministre s'est rendu sur les lieux de l'attaque, à proximité du quartier sensible de la Grande Borne. Il devait dans la journée se rendre au chevet des agents blessés.

Comme il l'avait déjà affirmé lors de ses étapes à Savigny-sur-Orge, Athis-Mons et Juvisy, Manuel Valls a de nouveau assuré qu'il «n'y avait pas de zone de non-droit».

«Ici, vous êtes à quelques mètres de la Grande Borne, il y avait des policiers placés pour surveiller ce carrefour où il y avait déjà eu plusieurs agressions et où il y a une caméra de surveillance particulièrement importante, c'est pour ça que moi je crois en la vidéosurveillance», s’est ainsi défendu Manuel Valls.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales