Emmanuel Macron : «Je ne suis pas là pour beurrer les tartines»

© Capture d'écran Twitter @EmmanuelMacron

Interrogé par un éleveur lors d'un déplacement le 8 septembre dans une ferme du Cantal, l'ex-ministre de l'Economie a répondu qu'il n'était «pas là pour beurrer les tartines», allusion à une célèbre réplique du film «Les Tontons flingueurs».

Après avoir rencontré des militants de son mouvement «En Marche !» le 7 septembre au soir à Aurillac (Cantal), Emmanuel Macron, qui a récemment démissionné de son poste de ministre de l'Economie, visitait dans la matinée du 8 septembre une exploitation agricole dans le village de Laroquevieille, spécialisée dans la production de fromage de l'AOP Salers. 

Arrivé spécialement à l'heure de la traite, l'ex-ministre de l'Economie, à l'origine banquier d'affaires, a tâté le pis d'une vache. «J'ai pas la technique, là», a-t-il réalisé en essayant de la traire, avant de goûter du lait frais, «très bon».

Après une visite de la cave d'affinage, Emmanuel Macron s'est attablé devant la maison pour un petit déjeuner complet riche en produits locaux avec saucisson, beurre et fromage.

Lire aussi : Depuis sa démission, Macron truste la première place des recherches Google France

«On est entre nous, vous pouvez nous le dire, vous êtes candidat ou pas ?», l'a alors apostrophé un éleveur. «Je ne suis pas là pour beurrer les tartines», a répondu Emmanuel Macron en reprenant la fameuse scène de la cuisine du film «Les Tontons flingueurs», où Bernard Blier lance une réplique similaire au sujet de sandwichs.

L'éleveur a alors poursuivi : «Vous avez quitté le bateau socialiste en train de chavirer ?», ce à quoi l'intéressé a rétorqué : «Il ne faut pas faire quinze réformes mais deux ou trois qui changent le pays. Flamberge au vent, on va avancer.»

Après avoir avoué qu'il n'était «pas socialiste», Emmanuel Macron a démissionné de son poste de ministre de l'Economie le 30 août, remplacé par Michel Sapin, créant l'agitation sur la scène médiatico-politique. 

Lire aussi : Depuis sa démission, Macron truste la première place des recherches Google France

Après avoir créé son mouvement politique «En Marche» en juillet, Emmanuel Macron souhaite se concentrer sur la création d'un programme «ancré dans le réel» afin de «transformer la France», dans la perspective de l'élection présidentielle de 2017. Il n'a cependant pas encore officialisé sa candidature.

Lire aussi : Macron 2017 : combien de divisions ? (IMAGES)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales