Après deux ans passés dans le gouvernement socialiste, Macron avoue... qu'il n'est «pas socialiste»

© Loic Venance Source: AFP

Habitué des déclarations polémiques et grand adepte du néolibéralisme, le ministre de l’Economie de François Hollande a confessé qu’il n’était pas socialiste malgré son appartenance à un «gouvernement de gauche».

«L’honnêteté m’oblige à vous dire que je ne suis pas socialiste», a lancé le ministre Emmanuel Macron aux journalistes le 19 août, alors qu’il était en visite au parc d’attraction du Puy du Fou en Vendée, où il avait été invité par Philippe de Villiers, fondateur du Mouvement pour la France.

«Je suis dans un gouvernement de gauche mais quelle importance ? Quand vous êtes ministre de la République, vous servez l’intérêt général», a poursuivi le locataire de Bercy.

Si elle risque de faire du bruit, cette prise de position n’est guère étonnante, le ministre de l’Economie ayant déjà révélé en 2015 qu’il ne possédait pas de carte au PS.

Fervent défenseur du libéralisme économique, Emmanuel Macron a fondé, en avril 2016, le mouvement politique «En Marche !», en vue des élections présidentielles françaises qui auront lieu en 2017.

Lire aussi : Les cinq déclarations les plus ultralibérales du ministre socialiste Emmanuel Macron

#JoueLaCommeMacron : le coming out dynamite Twitter

Les réactions sarcastiques des internautes ne se sont pas faites attendre après le coming out politique du ministre de l'Economie.

Un utilisateur du réseau social a ainsi partagé un montage sur lequel on voit Manuel Valls demander à son ministre s'il le prend «pour un con». Ce dernier rétorque alors : «C’est le but du PS de prendre les gens pour des cons non ?»

Un hashtag spécial, #JoueLaCommeMacron a même fleuri sur Twitter, les internautes redoublant d'imagination pour ironiser sur la déclaration du moins socialiste des ministres du gouvernement.

Du côté politique, le secrétaire national du Parti Les Républicains (LR), Alain Houpert, a relevé le «bel exemple de démagogie» offert par Emmanuel Macron.

Syndicaliste CGT-Cheminots et membre du PCF, Thomas Portes a quant à lui apprécié l’«opération vérité» en cours au PS. «Hollande va-t-il annoncer qu'il n'est pas de gauche ?», s’est-il interrogé.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales