Paris s’effondre dans un classement sur les villes les plus plaisantes à vivre

L'année 2015 a été particulièrement terrible pour Paris qui a été le théâtre de plusieurs attentats sanglants Source: Reuters
L'année 2015 a été particulièrement terrible pour Paris qui a été le théâtre de plusieurs attentats sanglants

L’édition 2016 du célèbre classement annuel par l’Economist Intelligence Unit (EIU) des villes les plus agréables du monde est cruelle pour Paris. La capitale se place au delà de la trentième place. La menace terroriste pèse lourd dans la balance.

La ville lumière. La plus belle ville du monde. La capitale de la mode. Les périphrases désignant Paris sont légion. La plupart dithyrambiques. Pourtant, à en croire la dernière version du classement des villes les plus plaisantes à vivre de l’Economist Intelligence Unit (EIU), Paris perd de sa superbe.

Déjà dépassée par Londres et Bangkok en nombre de visiteurs, la capitale vit un nouveau coup dur. Elle se classe 32e sur un total de 140 villes pour sa qualité de vie. Avec une baisse de 3,7% sur l’index, Paris est la ville européenne qui subit la plus grosse chute. En 2012, elle se classait 4e

Peur sur la ville

Pour mesurer le taux d’«habitabilité», l’EIU se base sur des critères aussi variés que la stabilité, le taux de criminalité, le coût de la vie, la qualité des transports en commun, des soins, de l’éducation ou des infrastructures.

En savoir plus : Après les «no-go zones» de Fox News, les villes françaises à éviter selon le Daily Express

Si Paris a bien des défauts, elle peut tout de même compter sur de solides atouts comme son réseau de transport efficace, son système de santé ou l’indéniable beauté de la ville. Mais comment la capitale s’est-elle retrouvée parmi les chutes les plus importantes du classement aux côtés de Damas, Kiev, Detroit ou Tripoli ?

En savoir plus : Les hôtels français auraient perdu 270 millions d’euros depuis les attentats de Paris

La raison principale est à chercher du côté des attentats terroristes. En 2015, la ville a été frappée deux fois par les extrémistes. En janvier, les attaques de Charlie Hebdo, de Montrouge et de l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes coûtaient la vie à 17 personnes. Le 13 novembre, plusieurs commandos terroristes faisaient un carnage à Paris et Saint-Denis faisaient 130 victimes.

Le tout sans parler de la tragédie du 14 juillet à Nice lorsqu'un camion a foncé dans la foule emportant 85 vies. Même à plusieurs centaines de kilomètres, cette nouvelle attaque en moins d'un an et demi a participé à l'augmentation du sentiment d'insécurité qui touche la capitale. 

En savoir plus : Face aux risques terroristes, de plus en plus d'événements culturels et festifs sont annulés

Heureusement, Paris bénéficie de scores solides pour plusieurs autres critères qui devraient l’empêcher de descendre davantage dans le classement. Si la menace terroriste venait à baisser à l’avenir, la ville devrait remonter sans problème.

Canada et Australie trustent plus de la moitié du top 10

Du côté des bons élèves, le paradis sur terre se trouverait à Melbourne en Australie. La ville est talonnée en tête du classement par Vienne, la capitale autrichienne. Le Canada impressionne en classant trois de ses villes aux troisième, quatrième et cinquième places. Vancouver, Toronto et Calgary seraient aussi de parfait cocons à en croire l’EIU.

On retrouve ensuite deux autres villes australiennes : Adelaïde et Perth. Le top dix est refermé par Auckland en Nouvelle-Zélande suivie de la capitale finlandaise, Helsinki et Hambourg en Allemagne. Du côté des pires villes, on retrouve Lagos au Nigéria, Tripoli en Libye et... Damas, capitale de la Syrie. Ces deux dernières étant situées dans des pays déchirés par la guerre depuis plusieurs années. 

Le top 10 et le flop 10 des villes les plus agréables à vivre© The Economist Intelligence Unit, 2016.
Le top 10 et le flop 10 des villes les plus agréables à vivre

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales