Face aux risques terroristes, de plus en plus d'événements culturels et festifs sont annulés

Source: Reuters

Une manifestation culinaire censée avoir lieu fin septembre à Paris a été annulée pour des raisons de sécurité liées à la menace terroriste. Les mesures de ce type se multiplient dans tout le pays.

Les organisateurs de la troisième édition du «Street Food Temple», événement gastronomique qui devait réunir plusieurs dizaines de milliers de personnes au Carreau du Temple à Paris du 23 au 25 septembre, ont annoncé ce mercredi 17 août que l’événement était annulé pour des raisons de sécurité. 

«Sécuriser entièrement cette zone intérieure et extérieure dans des conditions de confort pour le public et en limitant au maximum les nuisances pour les riverains, s'avère extrêmement compliqué dans le cadre des mesures de sécurité à prendre pour toute manifestation dans l'espace public suite aux dernières tragédies», précisent les organisateurs dans un communiqué.

Cette manifestation culinaire devait se dérouler en grande partie en extérieur, avec un marché et la participation d'une vingtaine de «food trucks». 

Multiplication des annulations pour raisons de sécurité

Ce mercredi, un autre événement parisien avait été annulé : une troupe de spectacle japonaise qui devait défiler dans les rues de Paris à la fin du mois de septembre a annoncé l'annulation de son spectacle, par crainte d'attentats. 126 danseurs nippons étaient attendus pour défiler de l'Hôtel de Ville à la place des Vosges. Des échoppes devaient être installées dans les rues pour vendre de la nourriture et des spécialités japonaises.

Au début du mois d'août, trois événements lillois avaient eux aussi été annulé face à la menace terroriste : deux courses à pied et la grande braderie.

Suite aux récents attentats terroristes et en particulier l'attaque au camion de Nice qui a fait 84 victimes, de nombreux événements dans le sud de la France ont aussi été déprogrammés. Le 25 août était prévu un spectacle pyrotechnique à Avignon pour fêter l'anniversaire de la Libération de la ville. Le spectacle a été annulé. A Marseille, un festival de cinéma en plein air a été annulé, et de nombreuses autres localités du sud-est ont déprogrammé leurs manifestations, comme Collioure, dans les Pyrénées-Orientales ou Grasse, qui renonce à sa 70ème fête du Jasmin. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales