Lutte anti-terroriste : Hollande promet de nouveaux fonds pour l'opération Sentinelle

© IAN LANGSDON POOL Source: AFP

Dans un contexte de tension extrême faisant suite à l'attentat de Nice, le président de la République a annoncé une amélioration des conditions de travail des militaires ainsi qu'une rallonge budgétaire, sans indiquer de chiffres.

«Vous êtes les sentinelles de la République. La France a besoin de vous, ses sentinelles vigilantes, qui nous défendez». Onze jours après l'attaque meurtrière au camion de la Promenade des Anglais, lundi 25 juillet, François Hollande s'est exprimé devant les soldats de l'opération Sentinelle, chargés de prévenir les attentats terroristes sur les points sensibles du territoire.

Outre saluer le travail de ces membres de l'armée, le chef d'Etat a annoncé la mise en place «de nouvelles mesures complémentaires de l'amélioration de la condition du personnel militaire», afin de prendre en compte «les conséquences de l'engagement supplémentaire» exigé par le niveau toujours élevé de la menace terroriste et la prolongation pour trois nouveaux mois de l'état d'urgence.

Les militaires anti-terroristes se verront notamment accorder une «revalorisation de l'indemnité de sujétion spéciale d'alerte opérationnelle», a précisé le président de la République, sans pour autant donner de chiffres.

Créée au lendemain des attentats de Charlie Hebdo et de l'Hyper Cacher en janvier 2015, l'opération Sentinelle fait face à une pression continue, alors que la France connait une vague d'attentats sans précédent. L'exécutif doit en outre composer avec les reproches récurrents de l'opposition, particulièrement virulents après l'attentat du 14 Juillet à Nice, au sujet des moyens publics mis en place pour contrecarrer la menace djihadiste.

A la suite des attaques du 13 novembre 2015 en Ile-de-France, une première rallonge budgétaire avaient été accordée à l'opération Sentinelle.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales