Deux sympathisantes de Daesh soupçonnées de préparer un attentat arrêtées à New York

New York
New York

Des agents fédéraux ont arrêté deux femmes qui auraient planifié un attentat à la bombe à New York après avoir été radicalisées par Daesh, a rapporté ABC News.

Noelle Velentzas et Asia Siddiqui, deux femmes âgées respectivement de 28 et de 31 ans, ont été arrêtées, selon les sources d’ABC News, au terme d'une longue opération secrète conduite par le FBI.

Un responsable de la  de New York (NYPD) a confirmé à CBS News peu après que l'équipe spéciale de lutte contre le terrorisme  du FBI a procédé aux interpellations avec le concours du NYPD. Le porte-parole du FBI a dit à BuzzFeed que les deux femmes arrêtées ont été mises en examen dans le cadre d’une procédure anti-terroriste.

Mike Levine, le journaliste d’ABC News qui a livré le premier reportage au sujet de deux suspectes, a dit qu’une enquête fédérale a mis en cause la propagande de Daesh dans le processus de radicalisation des deux New-yorkaises. Selon The Times, les termes du l’inculpation révélée jeudi suggèrent que les deux femmes étaient en contact avec des individus liés à  dans la péninsule Arabique.

Les deux femmes auraient projeté de construire un engin explosif improvisé mais Mike Levine a souligné que le FBI n’a pas laissé planer de danger sur la population en prolongeant son enquête préliminaire.

Asia Siddiqui «possède maintenant plusieurs réservoirs de propane ainsi qu'un certain nombre instructions de fabrication d’engins explosifs», est-il précisé dans l’inculpation révélée cette semaine.

Le FBI, la semaine dernière a arrêté et inculpé deux hommes dans l'Etat de l'Illinois pour conspiration en vue de commettre des actes terroristes aux . L’un d’eux, qui était membre de la Garde nationale d’Illinois, a été arrêté mercredi passé à l’aéroport de Chicago alors qu’il s’apprêtait à s’envoler pour le Caire. Selon les autorités, sa destination finale était la Syrie et son intention était de rejoindre le groupe extrémiste.

Les deux femmes sont attendues en comparution immédiate devant le tribunal de Brooklyn, a rapporté Levine. Velentzas et Siddiqui étaient colocataires avant leur interpellation.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales