Un CRS accusé de faveurs sexuelles contre des PV annulés renvoyé aux assisses

- Avec AFP

© AFP Source: AFP

Un CRS a été renvoyé devant les assisses des Yvelines. Il est accusé d'agressions sexuelles sur des femmes à qui il demandait des faveurs sexuelles contre l'annulation de PV.

Onze victimes ont été recensées entre 2011 et 2013 selon le parquet des Yvelines. Le CRS âgé de 37 ans est accusé de «viols par personne ayant autorité» et d'«agressions sexuelles» par l'une des plaignante. Dix femmes le poursuivent pour «corruption» et une onzième pour «exhibition sexuelle».

Le parquet a résumé l'affaire ainsi, et accuse le policier d'avoir «sollicité, en sa qualité de fonctionnaire, des attouchements pour ne pas verbaliser».

Actuellement en détention provisoire, l'homme devrait être jugé prochainement.

L'enquête avait débutée en 2013, l'IGPN - la police des polices- avait été saisie et le policier en question mis en examen puis révoqué de la police. 

Le jeune agissait souvent lors de simples contrôles routiers la nuit. Plusieurs victimes sortaient de boîte de nuit. L'homme «tentait sa chance dès qu'il croisait une femme un peu alcoolisée» selon son avocat. Cependant il nie toujours les faits de viols.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales