Le festival Les Déferlantes se retire de Perpignan, Aliot dénonce des «pressions inqualifiables»

Le festival Les Déferlantes se retire de Perpignan, Aliot dénonce des «pressions inqualifiables»© THOMAS SAMSON Source: AFP
Le groupe Louise Attaque avait annoncé qu'il refusait de se produire à Perpignan (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Après les menaces de la région Occitanie, qui envisageait de baisser sa contribution, et le retrait de certains artistes, le festival a annoncé qu'il n'organiserait finalement pas sa prochaine édition à Perpignan, ville tenue par le RN.

Dans un communiqué publié ce 10 janvier, le festival Les Déferlantes a fait savoir qu'il n'organiserait finalement pas sa prochaine édition, prévue du 6 au 9 juillet 2023, à Perpignan, ville dont le maire Louis Aliot est encarté au Rassemblement national (RN).

«Plusieurs artistes programmés pour la prochaine édition se sont positionnés et ont annoncé l’annulation de leur venue si le festival se tenait à Perpignan», rappellent ainsi les organisateurs, qui expliquent chercher un autre lieu «pour tenter de trouver un site qui puisse accueillir près de 30 000 personnes par soir dans des conditions adaptées».

Opposée au déménagement du festival à Perpignan, la région Occitanie avait fait savoir un peu plus tôt qu'elle envisageait «de baisser sa contribution au festival, via Sud de France, sa marque de promotion des produits régionaux d'Occitanie». «Cela entame le lien de confiance entre les organisateurs du festival et les partenaires historiques», avait précisé la région à majorité PS, comme le rapporte Le Point

Louis Aliot dénonce «un chantage»

Sans surprise, le maire Rassemblement national de Perpignan Louis Aliot a vivement dénoncé cette décision dans un communiqué : «Le chantage et le sectarisme auront eu raison de l’intérêt culturel, économique et touristique de notre territoire», a-t-il déploré.

Avant de poursuivre : «Cette belle manifestation méritait mieux que des pressions inqualifiables et antidémocratiques qui pénalisent en premier lieu les citoyens dans leur diversité et le public. Nonobstant ces marques d’intolérance de quelques privilégiés du showbiz, Perpignan continuera à défendre le monde de la culture, son pluralisme et son indépendance.»

Dans la foulée du groupe Indochine, Louise Attaque avait également annoncé qu'il refusait de se produire à Perpignan. «Nous avions prévu de jouer au festival Les Déferlantes le 9 juillet prochain. [...] Il a été déplacé sur la commune de Perpignan par les organisateurs, sans que nous ayons été concertés. Le maire RN de la ville de Perpignan s'en est aussitôt félicité», explique le groupe dans un communiqué sur les réseaux sociaux, précisant ne souhaiter cautionner «ni la méthode du fait accompli, ni la possible récupération du festival par la mairie». 

Né en 2007 à Argelès-sur-Mer, le festival a déménagé en 2022 dans la cité pyrénéenne de Céret, avant d'annoncer début janvier qu'il tiendrait son édition 2023 à Perpignan. En 2022, Les Déferlantes ont accueilli plus de 100 000 festivaliers durant quatre jours, mais les organisateurs de l’événement culturel avaient mis en avant des difficultés logistiques, en particulier liées aux déplacements des festivaliers, pour expliquer le choix de Perpignan. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix