Heurts à Nice et Montpellier en marge de la demi-finale du Mondial, France-Maroc

Heurts à Nice et Montpellier en marge de la demi-finale du Mondial, France-Maroc© Valery HACHE / AFP
Un individu se tient près de poubelles incendiées, après la victoire de la France sur le Maroc en demi-finale de Coupe du monde de football, le soir du 14 décembre.
Suivez RT France surTelegram

Des scènes de tensions et des violences ont éclaté à Nice et à Montpellier, selon des images rapportées par des médias et journalistes, ce soir du 14 décembre en marge de la demi-finale du Mondial de football, qui opposait la France et le Maroc.

Le compte Twitter montpelliérain du Midi Libre a fait état – vidéo à l'appui – de tensions entre «d'un côté les supporters marocains, de l'autre les supporters français», ainsi que de tirs de mortiers, ce soir du 14 décembre à la fin du match de demi-finale de Coupe du Monde de football France-Maroc, remporté 2-0 par les Bleus.

Selon la même source, des CRS se sont interposés afin de mettre fin aux heurts, sur une Place de la Comédie «noyée sous les lacrymogènes».

A la suite de ces tensions, le Midi Libre rapporte qu'une ambiance festive a regagné la place, des supporters y célébrant calmement la victoire des Bleus.

A Nice, un journaliste travaillant pour Le Figaro a tweeté que la situation dégénérait après le match : «Des hommes encagoulés poursuivent en courant les supporters marocains "dehors les Arabes", "on est chez nous" les différents clans se répondent à coup de mortiers d’artifice interposés», a-t-il indiqué, rapportant des images d'individus faisant usage de mortiers d'artifice.

La veille, le ministère de l'Intérieur Gérald Darmanin avait annoncé que 10 000 policiers et gendarmes, dont 5 000 à Paris et en région parisienne, seraient mobilisés le soir de ce 14 décembre en France pour encadrer les célébrations en marge de la demi-finale.

Le soir du 10 décembre, des actes de vandalisme et de violence étaient déjà survenus à Nice, après la qualification du Maroc en demi-finale. Des affrontements avaient également éclaté sur les Champs-Elysées, à Paris.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix