Le RN annonce qu'il votera une nouvelle motion de censure déposée par LFI

- Avec AFP

Le RN annonce qu'il votera une nouvelle motion de censure déposée par LFI© Christophe ARCHAMBAULT / AFP
Le député RN Sébastien Chenu au perchoir de l'Assemblée (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le groupe RN à l'Assemblée nationale a annoncé son intention de voter la nouvelle motion de censure déposée contre le gouvernement par le groupe de gauche LFI dans un climat marqué par l'usage répété du controversé article 49.3 de la Constitution.

Les députés du Rassemblement national vont voter le 31 octobre en faveur de la motion de censure déposée par La France insoumise contre le gouvernement, comme la semaine précédente, a annoncé devant l'Assemblée nationale l'élu Sébastien Chenu.

Les parlementaires du groupe voteront le 31 octobre leur propre motion et, «en parlementaires libres, ne reconnaissant aucune faction», ils «voteront toute autre motion» présentée en des «termes acceptables, destinée à vous faire revoir votre copie dans l'intérêt de la France et des Français», a lancé au gouvernement le député RN. Son groupe a indiqué par la suite que cela signifiait un vote de la motion LFI.

Un «coït interrompu» entre le RN et la gauche ? 

Le soutien la semaine précédente du groupe de Marine Le Pen à une motion de la Nupes avait créé un malaise dans les rangs de la gauche, autant que suscité les critiques du camp présidentiel. Le groupe LFI a cette fois fait cavalier seul à gauche dans le dépôt d'une motion après un nouveau 49.3 déclenché par le gouvernement sur l'ensemble du projet de budget 2023 de la Sécu.

Sébastien Chenu a moqué «l'éclosion d'un nouveau concept à gauche, celui de la motion de censure invotable, sorte de coït interrompu qui permettrait d'aller au bout du discours sans conclure».

Votre méthode permet de sauver votre politique, votre budget, votre gouvernement et finalement votre tête

En parallèle, le député RN s'en est pris longuement à Elisabeth Borne, «bon moine soldat du macronisme» qui «applique docilement la doxa libérale». Défendant la «priorité nationale», Sébastien Chenu a affirmé que l'exécutif «abîme le modèle social». 

«Votre méthode» de recherche du compromis «n'est qu'un leurre» et la majorité relative «faiblarde et sans panache», a-t-il assuré. Et de poursuivre : «Votre méthode permet de sauver votre politique, votre budget, votre gouvernement et finalement votre tête».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix