Toulouse : la préfecture ordonne le retrait des affiches hostiles à la vaccination anti-Covid

Un panneau sur lequel on peut lire «Vaccination Covid, 1 effet secondaire grave sur 100, et si c'était votre enfant ?», à Toulouse, le 16 août 2022.© Valentine CHAPUIS Source: AFP
Un panneau sur lequel on peut lire «Vaccination Covid, 1 effet secondaire grave sur 100, et si c'était votre enfant ?», à Toulouse, le 16 août 2022.
Suivez RT France surTelegram

Moins de dix jours après une demande de l'Etat, la préfecture de Haute-Garonne a publié un arrêté interdisant les affiches hostiles à la vaccination déployées depuis la mi-août dans la métropole de Toulouse.

Ainsi que l'a rapporté la presse régionale le 27 août, la préfecture de Haute-Garonne a ordonné, par le biais d'un arrêté, l'interdiction des affiches hostiles à la vaccination déployées depuis la mi-août dans la métropole toulousaine. Cet arrêté préfectoral survient un peu plus d'une semaine après une demande d'intervention en ce sens de la secrétaire d'Etat en charge de la Citoyenneté.

Selon La Dépêche, le communiqué de la préfecture impose à l'association Réinfocovid, ainsi qu'à l'affichiste, la société Luchetta peinture et sérigraphie, de procéder au retrait, dans un délai de 72 heures, des affiches en question.

Près de 35 sites seraient concernés par cette campagne d'affichage, qui avait dans un premier temps été dénoncée par des médecins, puis par le Conseil départemental de l'ordre des médecins de Haute-Garonne, comme l'explique le même journal.

De son côté, la mairie de Toulouse avait d'abord fait savoir qu'elle ne pouvait pas intervenir juridiquement, «les pouvoirs de police du maire s’appliqu[a]nt en cas de trouble de l’ordre public avéré, ce qui n’est pas le cas en l’espèce». Le 17 août, la préfecture de Haute-Garonne avait déclaré s'être saisie de l'affaire en compagnie de l'ARS Occitanie et du Conseil départemental de l'ordre des médecins du département.

Certaines affiches auraient déjà été remplacées par d'autres publicités, rapporte La Dépêche

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix