Incendie en Gironde : des pompiers européens envoyés en renfort de leurs homologues français

Incendie en Gironde : des pompiers européens envoyés en renfort de leurs homologues français© Thibaud MORITZ / AFP
Une silhouette devant les flammes dans une forêt près de Belin-Béliet, en Gironde, dans la nuit du 11 août 2022 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

De nombreux renforts en provenance de plusieurs pays de l'Union européenne ont été envoyés en France, afin de prêter main-forte aux soldats du feu en lutte depuis plusieurs jours contre un incendie en Gironde.

L'incendie «Landiras-2» qui ravage le sud de la Gironde depuis le 9 août, est «en phase de pause» et sa progression est «désormais limitée», ont annoncé la préfecture et les pompiers du département, cités par l'AFP dans la matinée du 13 août.

Sur le terrain, un millier de soldats du feu sont toujours mobilisés, dont de nombreux renforts venus de plusieurs pays européens. Le dernier groupe, 146 sapeurs-pompiers polonais, est attendu en début d'après-midi, portant le contingent d'aide européen à 361 pompiers. A ces renforts s'ajoutent deux avions canadair italiens et deux autres grecs qui ont commencé leur mission le 12 août. 

Le bilan de cet incendie girondin, après le gigantesque incendie de juillet à Landiras, est maintenu à 7 400 hectares depuis le 9 août. «Sa progression est désormais limitée [et] le feu n'a pas significativement  progressé cette nuit. Les sapeurs-pompiers s'attachent à traiter la périphérie du feu», a déclaré la préfecture dans un communiqué.

Ces derniers jours sur Twitter, certains commentateurs journalistiques et politiques ont déploré que la France se trouve en situation de demander une aide étrangère pour affronter des feux, tandis que d'autres ont salué la solidarité européenne à l'œuvre.

Certains ont dénoncé, à l'occasion de ces incendies, la suspension de 5 000 pompiers non vaccinés contre le Covid-19, les soldats du feu étant, comme les soignants, soumis à l'obligation vaccinale.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix